fbpx
samedi 16 novembre 2019
A VOIR

|

Tahurai Henry, Polynésien parmi l’élite du body board

Publié le

Publié le 01/02/2015 à 8:47 - Mise à jour le 29/06/2019 à 22:54
Lecture < 1 min.

Tahurai Henry, body boarder polynésien, vit de sa passion à seulement 24 ans. “Ça a commencé par une passion, par le fun. Et de plus en plus, tu te fais médiatiser. Je suis arrivé à un moment où des marques à l’international m’ont proposé des contrats intéressants. C’est par là que j’ai commencé ma carrière professionnelle.”
Tahurai cumule les titres et les victoires. En 2012 il a remporté le titre de la plus grosse vague au monde. Un concours organisé par un magazine. En 2014 il a remis son titre en jeu et est arrivé deuxième de la compétition. Cette récompense lui a tout de même laissé des séquelles : vertèbres déplacées, muscles déchirés, disques broyés… “Tu regrettes quand même quand le docteur te dit que tu ne vas pas pouvoir être à l’eau dans les prochains 6 mois”, déclare-t-il toujours avec le sourire.

Atteindre ce niveau de professionnel dans cette discipline n’est pas chose facile. Sacrifices physiques, mais aussi discipline et entraînements quotidiens sont de mise. “Les gens voient le surfeur comme quelqu’un peut-être de paresseux, mais pour essayer de percer tu ne fais pas que surfer. À côté tu as des sacrifices à faire”, déclare Tahurai. “C’est être prêt physiquement, mentalement. C’est faire attention à ce que tu manges, c’est de l’entraînement tous les jours, c’est faire parler de soi, s’occuper de son image”, explique-t-il. 

Tahurai Henry compte poursuivre sa carrière chez lui à Teahupoo. Il souhaite également valoriser la commune. “C’est un endroit qui pourrait devenir bien touristique” pour le jeune homme qui cite les randonnées, grottes à découvrir… “Il n’y a pas que la vague” à Teahupoo. 
Tahurai et d’autres amoureux des vagues montent une association pour aider d’autres body boarder et surfeurs à lancer leur carrière. 
 

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

La hausse du pain va donner un peu d’air...

C’est une petite hausse, mais une hausse qui soulage les boulangers. Adopté hier en conseil des ministres, le prix du pain est passé de 53 à 57 Fcfp. Tout juste de quoi lisser un peu les charges de certains boulangers. Produit d’appel, la baguette rapporte peu, et pèse lourd sur les charges salariales.

Hawaiian Pro : O’Neill Massin au round 2, Tereva...

Ils étaient deux Tahitiens dans le même heat, ce vendredi au premier round de la Hawaiian Pro. O’Neill Massin et Tereva David défendaient leur...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X