lundi 17 mai 2021
A VOIR

|

Tahiti Pro Teahupoo : changement de forme, pas de fond

Publié le

Publié le 24/07/2018 à 7:40 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:53
Lecture 2 minutes

La Billabong Pro Tahiti n’est plus. Place à la Tahiti Pro Teahupo’o. Face à de grandes difficultés financières, l’entreprise a pris la décision de se retirer de certaines étapes du circuit mondial de surf de la World surf league (WSL). Parmi elles : l’étape tahitienne.

Pascal Luciani, coordinateur de l’événement précise : « Billabong n’avait plus les moyens de mettre des gros montants. Ils ont préféré cibler de nouveaux marchés. »

>>> Lire aussi : L‘étape tahitienne se fera sans Billabong en 2018

Même sans son sponsor historique, la compétition aura bien lieu. Cette année, elle se déroulera du 10 au 21 août prochains dans la passe de Hava’e à la presqu’île. « Depuis 2013, la WSL vient avec sa production. Le sponsor est juste une image qui finance l’événement. »

 L’an passé, les retombées économiques de la Billabong pro ont été évaluées à un peu plus de 90 millions de francs. Le comité organisateur espère dépasser ce chiffre cette année. Pascal Luciani ajoute : « Il faut espérer que les conditions soient meilleures et que la durée du séjour soit plus longue pour satisfaire tout le monde. »

Rédaction web avec Sam Teinaore

Une compétition avant la compétition

La Air Tahiti Nui Tahiti Pro Teahupo’o Trials 2018 aura lieu du 6 au 7 août sur le même spot que la Tahiti Pro Teahupo’o. Cette compétition offre la possibilité à 22 polynésiens de se mesurer à 10 professionnels internationaux sur la vague exceptionnelle de Teahupo’o. Deux vainqueurs de cette compétition peuvent participer à la Tahiti Pro Teahupo’o.

Historique de la Billabong/Tahiti Pro Teahupo’o

– 1997 : la première compétition officielle de surf s’ouvre à Teahupo’o. Elle porte le nom de Black Pearl Horue Pro et est inscrite au calendrier du circuit WSQ (Wolrd qualifying series). Cette édition est remportée Andy Irons.
– 1998 : la marque de vêtements de surf Gotcha parraine l’événement.
– 1999 : l’étape est inscrite au championnat du monde élite Wolrd Championship Tour (WCT).
– 2000 : le Tahitien Brice Teata perd la vie après avoir heurté le récif. Kelly Slater lui dédie sa victoire.
– 2001 : la marque australienne Billabong parraine l’événement.
– 2017 : Billabong se retire de la compétition, qui prend le nom de Tahiti Pro Teahupo’o.

 

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...