lundi 4 juillet 2022
A VOIR

|

Tahiti Pearl Regatta : coup d’envoi de la 18e édition

Publié le

La première étape de la Tahiti Pearl Regatta s’est déroulée le jeudi 26 mai dans le chenal entre Raiatea et Tahaa. Au programme de la journée deux courses : la régate banane et la East Coast. Cette année, 43 embarcations étaient sur la ligne de départ.

Publié le 27/05/2022 à 14:35 - Mise à jour le 27/05/2022 à 14:49
Lecture 3 minutes

La première étape de la Tahiti Pearl Regatta s’est déroulée le jeudi 26 mai dans le chenal entre Raiatea et Tahaa. Au programme de la journée deux courses : la régate banane et la East Coast. Cette année, 43 embarcations étaient sur la ligne de départ.

Après une annulation en 2020 et une version réduite en 2021, la célèbre régate polynésienne retrouve enfin son rythme de croisière. Un ciel bleu, un vent d’est soufflant à 25 km/h, toutes les conditions étaient réunies hier matin pour faire une bonne régate. La course banane ouvre les festivités avec un parcours de près de 5 nautiques (8,9 kilomètres) dans le chenal entre Raiatea et Tahaa. Un circuit sportif où se mêlent dextérité et manœuvres des équipages. “Le parcours de la course banane a une forme de banane. Il faut virer de bord très rapidement, donc c’est une course qui est plus technique, et qui demande beaucoup de manœuvres très rapprochées. C’est pour cela que seuls les bateaux inscrits en racing y participent” précise Stéphanie Betz, du comité organisateur.

La deuxième étape s’est jouée entre Tahaa et Raiatea : la East Coast, une course dans le lagon et en haute mer pour les cruising et les multicoques, et uniquement du lagon, pour le reste des équipes. Avec un parcours de 23 nautiques (43,5 kilomètres), les équipages s’en sont donnés à cœur joie : “Pour cette deuxième course, tout le monde participe, même les pirogues à voile et les cruising. Ça fait une grande ligne de départ, et on met le cap sur la baie de Faaroa”.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

EFTM termine la deuxième étape une nouvelle fois en tête de la mono division 1. Les hommes de Benoît Parnaudeau confirment son leadership au classement général provisoire après deux courses, devant Hoe Hoe et Tei Tei. “On s’entraîne depuis 6 mois, on fait les régates du dimanche au Yacht Club d’Arue et on est arrivé dimanche, on s’est entraîné sur le plan d’eau deux jours pour faire de la cohésion d’équipage, on a été repérer les lieux avant de régater donc on était bien, on était chauds. A priori les écarts ne sont pas très importants, mais on est contents d’être en tête. On a un bel équipage” a déclaré Benoît Parnaudeau, de EFTM.


En mono division 2, Diabolic, leader sur la course 2, fait d’une pierre deux coups et grimpe en haut du classement, avec Windfall et Team Polo Renegats dans son sillage. En multi Voiles légères, les jeunes de O Sea Mahana Nacraz 15 confirme l’essai, devant deux autres Nacra, O’Sea Sailing Team, et YCT Faahe’e Matai. Du côté des Pirogues à voiles, Viper Va’a s’impose devant Schweppes Va’a Ta’ie et Team Tane Socredo. Enfin, en Cruising, Nikaia, Black Lion et Seabird trustent le podium provisoire.

Après une soirée de relâche au mouillage et une nuit de repos bien méritée, les 175 régatiers ont enchaîné ce vendredi avec deux nouvelles étapes : une banane dans la baie de Haamene et un parcours inédit, un “tour de passe-passe” qui promet de belles sensations aux coureurs.

Pour course C3 “Motu Banana”, en monocoques division 1, les speedfeets tirent leurs épingles du jeu avec un podium Horo Horo (Gaël Lamisse), Tei Tei (Bertrand Moisset) et Hoe Hoe (Jean Combescure). En monocoques division 2, Diabolic mène toujours la danse avec Hervé Bride à la barre, devant Raiatea Yacht Broker (Eric Panissard) et Team Polo Renegats (Cécile Koessler). Et en Multi Voiles légères, Ewen et Amandine continuent de malmener leurs adversaires sur O’Sea Mahana Nacra 15 et terminent à nouveau premiers, devant YCT Faahe’e Matai et O’Sea Sailing Team.

Tous les détails des résultats et le classement général provisoire ICI

infos coronavirus