dimanche 18 avril 2021
A VOIR

|

Taaroa Dubois est le Super Aito 2019

Publié le

Suite aux pénalités retenues par l'organisation du Super Aito, c’est finalement Taaroa Dubois qui est sacré champion de cette course.

Publié le 28/08/2019 à 10:31 - Mise à jour le 28/08/2019 à 15:34
Lecture 2 minutes

Suite aux pénalités retenues par l'organisation du Super Aito, c’est finalement Taaroa Dubois qui est sacré champion de cette course.

L’organisation du Super Aito a pris sa décision. Elle maintient les pénalités infligées à Steeve Teihotaata, arrivé premier au dernier Super Aito.

C’est finalement Taaroa Dubois qui remporte la course. Il est suivi de Kévin Ceran-Jerusalemy, Kyle Taraufau, Narii Terai et Tutearii Hoatua.

Un tout nouveau podium donc, puisque le précédent était composé de Steeve Teihotaata, suivi de Sly Ly-Sao et Damas Ami.

Au cours d’une conférence de presse ce mercredi matin, Mara Aitamai, le co-fondateur de l’événement, a expliqué que « la commission qui s’est réunie pratiquement toute la journée d’hier a tenu à définir quelles étaient les fautes qui avaient été commises par les différents rameurs. Elles sont au nombre de trois.

La première concerne ceux qui ne sont pas passés par l’émargement. Ils ont été disqualifiés, mais l’expression n’est pas bonne, puisqu’ils n’auraient pas dû être qualifiés. Donc on les a sortis du classement. C’est le cas par exemple de Sly Ly-Sao qui a fini deuxième, qui a fait une très belle course, mais qui n’avait pas sa place puisqu’il n’est pas passé à l’émargement…

La deuxième, c’est ceux qui ont pris le départ dans un espace qu’on a appelé hors zone. Ils étaient en dehors de la zone qui avait été définie officiellement, et c’est le cas de Steeve Teihotaata et de Ami Damas. Eux ont écopé d’une pénalité de 15 minutes. Ils sont toujours dans le classement, mais ils se retrouvent derrière.

Et la troisième, c’est une usurpation d’identité qu’on a constaté, s’agissant de Manarii Labbeyi, qui a été sur place remplacé par Kevin Teriitehau. On a constaté en plus, pendant la course, au moment du ravitaillement, que c’est Manarii qui a ravitaillé Kevin. Donc là aussi on a tenu à marquer le coup, et donc on annonce officiellement que ces deux rameurs seront interdits de Te Aito en 2020. »

Quant aux primes de 500 000 Fcfp et 200 000 Fcfp qui devaient revenir aux premier et deuxième du podium de ce Super Aito, Mara Aitamai a indiqué qu’elles seront reversées à des associations caritatives.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.