jeudi 29 octobre 2020
A VOIR

|

Surf : Kauli Vaast remporte la Coupe de la Fédération avec un 20/20

Publié le

Le jeune surfeur du fenua a remporté avec brio ce mardi la première édition de la Coupe de la Fédération Française de surf qui avait lieu à Hossegor, dans les Landes.

Publié le 07/07/2020 à 10:44 - Mise à jour le 07/07/2020 à 11:40
Lecture 2 minutes

Le jeune surfeur du fenua a remporté avec brio ce mardi la première édition de la Coupe de la Fédération Française de surf qui avait lieu à Hossegor, dans les Landes.

Kauli Vaast, vainqueur de cette Coupe de la Fédération avec un score parfait de 20 🔥🔥🔥Il est suivi de Joan Duru (11.83), Charly Quivront (10.93) et Paulcesar Distinguin (8.3) 🌊🎥 FFSurf / We creative

Posted by Fédération Française de Surf on Tuesday, July 7, 2020

La compétition née après le confinement et en raison de l’arrêt du tour professionnel en raison du Covid-19, a vu s’affronter les 20 meilleurs surfeurs français, ce matin en métropole.

Côté femmes, c’est la numéro 1 française Johanne Defay qui s’est imposée (12,40) en finale dames devant Pauline Ado (11,83), Vahine Fierro (7,83) et Justine Dupont (7,47).
Chez les hommes, le champion d’Europe junior Kauli Vaast a remporté la compétition avec un 20/20 en finale devant Joan Duru (11,83), Charly Quivront (10,93) et Paul César Distinguin (8,30).

« C’est la première fois que je faisais une compétition sur ce format (meilleur score des deux tours pour aller en finale, ndlr). J’ai été patient. J’ai beaucoup regardé les locaux, Marc Lacomare, Joan Duru, Justin Bécret. J’ai eu la chance de tomber sur les bonnes vagues pour me qualifier. En finale, je voulais juste m’amuser. Mon premier 10 ? J’ai eu la vague parfaite, j’ai bien géré, je suis sorti de justesse. Le deuxième était encore plus chaud avec une sortie limite. Franchement, je n’entendais pas les scores. Je savais que j’avais deux bons scores. J’ai appris que j’avais eu 20/20 en sortant de l’eau ! J’ai passé plusieurs mois à Tahiti. Un mois confiné, puis des vagues de fou sur le récif à Teahupo’o, entre nous seulement. Mais je voulais rentrer en France, surfer des vagues de beach break, me remettre en mode compétition. On ne sait pas de quoi sera fait l’avenir du tour pro. Quand j’ai su qu’il y avait cette compétition, je n’ai pas hésité » a déclaré Kauli Vaast à la Fédération Française de surf.

infos coronavirus