lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Surf aux JO 2024 : Tahiti en bonne position pour accueillir l’épreuve

Publié le

Alors que le président du Conseil international olympique semblait défavorable à la candidature de Tahiti, l'Equipe révèle aujourd'hui que le fenua serait en bonne position pour accueillir l'épreuve de surf des JO 2024.

Publié le 12/07/2019 à 11:00 - Mise à jour le 05/08/2019 à 9:20
Lecture < 1 min.

Alors que le président du Conseil international olympique semblait défavorable à la candidature de Tahiti, l'Equipe révèle aujourd'hui que le fenua serait en bonne position pour accueillir l'épreuve de surf des JO 2024.

La Polynésie s’est portée candidate pour accueillir l’épreuve de surf des Jeux olympiques de 2024. “La Polynésie française a des atouts et de l’expérience en matière de compétitions internationales de surf« , estime le président Edouard Fritch.

Mais, mi-juin, le président du Conseil international olympique (CIO) Thomas Bach, a expliqué qu’il préférait que les compétitions de surf aient lieu plus près de la ville hôte des JO. “Laissons Tahiti de côté ! Ce qui est clair dans le processus, c’est que si nous avons deux bonnes alternatives pour un sport particulier, et que l’une des deux donne aux athlètes la possibilité d’être plus près du coeur des Jeux et leur permet de mieux vivre la magie des Jeux, c’est celle-là que nous préférons”, a-t-il déclaré.

Ce vendredi, l’Equipe rapporte néanmoins que Tahiti serait en bonne voie pour accueillir l’épreuve. Le fenua serait favori et « doublerait les concurrents de métropole, à la fois prestigieux et déclarés depuis longtemps : Biarritz, Hossegor et Lacanau. »

Le COJO (Comité d’organisation des Jeux Olympiques) bouclera tous les dossiers de candidatures pour l’organisation de l’épreuve de surf aux JO de Paris 2024 lundi soir.

SourceL'Equipe

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.