mercredi 1 avril 2020
A VOIR

|

Surf : 11e édition de la Air Tahiti Rangiroa Pro du 2 au 6 mars

Publié le

Du 2 au 6 mars prochain se tiendra à la passe de Avatoru la 11e édition de la Air Tahiti Rangiroa Pro. La compétition de surf WQS 1000 qui accueillera plus d'une cinquantaine de surfeurs dont 17 Tahitiens sera à suivre en direct TV et Web sur Tahiti Nui Télévision.

Publié le 27/02/2020 à 9:45 - Mise à jour le 27/02/2020 à 15:47
Lecture < 1 min.

Du 2 au 6 mars prochain se tiendra à la passe de Avatoru la 11e édition de la Air Tahiti Rangiroa Pro. La compétition de surf WQS 1000 qui accueillera plus d'une cinquantaine de surfeurs dont 17 Tahitiens sera à suivre en direct TV et Web sur Tahiti Nui Télévision.

Gavin Gillette, le Hawaiien vainqueur en 2019 sera également de la partie pour cette 11ème édition. Et un invité de marque aura le plaisir de tenter de dompter cette belle droite de Avatoru, le Champion du monde de surf de grosses vagues, Kai Lenny, qui s’était incliné il y a deux ans à Rangiroa, en quarts de finale.

Une belle compétition en perspective, à suivre en direct TV et Web sur votre chaîne TNTV.


Puis dans la foulée, du 9 au 13 mars, se tiendra à Taharuu le 2ème wqs 1000 local. Cette autre compétition réunira cette fois une centaine de surfeurs Juniors, Open dames et Open hommes.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

« Il faut qu’on apprenne de ce confinement : on...

C'est le constat très positif qui ressort depuis le début de cette crise sanitaire : la planète se porte mieux ! Partout dans le monde, la pollution diminue, une aubaine pour la transition énergétique. Au fenua, malgré l’épidémie que nous vivons, les militants écologistes souhaitent que les Polynésiens apprennent de ce confinement pour changer leur mode de vie. Le témoignage de Jason Man Sang :

Covid-19 : Renforcement des contrôles des forces de l’ordre...

Le coronavirus circule dans la zone urbaine de Tahiti ainsi qu’à Moorea. Aussi, il est demandé à la population de limiter les déplacements entre cette zone et le reste de l’île et de les réserver aux seuls motifs impérieux. Les échanges entre cette partie de l’île et le reste de Tahiti doivent être limités au strict nécessaire.

Le collectif budgétaire spécial Covid-19 approuvé à l’unanimité

Le collectif budgétaire spécial Covid-19 a été approuvé à l’unanimité par les membres de la commission de l’économie, des finances, du budget et de la fonction publique, à l’Assemblée de la Polynésie française. Il sera examiné en session plénière de l’Assemblée ce jeudi 26 mars.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV