mercredi 18 mai 2022
A VOIR

|

Super Aito : Kévin Céran-Jerusalemy “Il ne faut pas que je baisse ma garde”

Publié le

Publié le 18/08/2016 à 13:12 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:59
Lecture < 1 min.

Rester vigilant et ne pas se reposer sur ses (nombreux) lauriers, tel est la ligne de conduite que compte adopter le rameur pour ce SUPER AITO 2016. “Je suis très fier d’avoir gagné 3 fois d’affilée le TE AITO. C’est exceptionnel ! Mais maintenant, tout le monde m’attend au SUPER AITO. Il ne faut pas que je baisse ma garde car j’ai des adversaires très redoutables.”
 
Le champion redoute pourtant que le changement de parcours ne lui porte préjudice. “Le parcours a changé. Nous ne remonterons plus vers Papenoo. Nous resterons entre les passes de Arue et Pirae. Beaucoup se plaignent. Mais moi, je respecte la décision du comité organisateur. C’est à nous à nous adapter. C’est ça aussi être un champion. On m’a fait comprendre que le tracé initial a été modifié pour celui du parcours des prochains championnats du monde de va’a marathon qui se dérouleront chez nous en 2017, afin de le mettre en valeur. En tous les cas, sur ce tronçon, la course sera beaucoup plus technique, car il n’y a pas de cap à choisir et il y a aussi beaucoup de lagon. Que le meilleur gagne !”

infos coronavirus