samedi 27 novembre 2021
A VOIR

|

Sports traditionnels : Tahiti brille à Hawaii

Publié le

Une délégation de Tuaro Maohi s'est rendue à Hawaii pour participer au Heiva Tuaro i Vaihi 2021. Des championnats de sports traditionnels qui se disputent à Oahu, dans la belle vallée de Waimea, dans le cadre des festivités de Makaiki. Au total, Tahiti a remporté 7 médailles.

Publié le 11/11/2021 à 14:27 - Mise à jour le 11/11/2021 à 14:27
Lecture 2 minutes

Une délégation de Tuaro Maohi s'est rendue à Hawaii pour participer au Heiva Tuaro i Vaihi 2021. Des championnats de sports traditionnels qui se disputent à Oahu, dans la belle vallée de Waimea, dans le cadre des festivités de Makaiki. Au total, Tahiti a remporté 7 médailles.

7 aito du fenua ont représenté Tahiti à Hawaii à l’occasion du Heiva Tuaro i Vaihi 2021. Les festivités ont démarré le week-end dernier. En tout, 4 épreuves étaient au programme : courses de porteurs de fruits, grimper de cocotier, lever de pierre et tapito ou lutte traditionnelle. Comme chaque année, nos représentants ont brillé sur l’île de Oahu. Au total, le fenua remporte 7 médailles : 5 en or et 2 en argent.

Les 7 compétiteurs tahitiens se sont démarqués dans plusieurs disciplines à la fois (crédit photo : Facebook Tuaro Maohi)

Au grimper au cocotier, Charlie Faatoa a décroché la première place dans la catégorie Master avec un chrono de 6 minutes et 62 secondes. Tainui Lenoir, lui, prend la seconde place en Open avec un temps de 5 minutes et 50 secondes. Aux courses de porteurs de fruits, Charlie Faatoa enchaine une nouvelle victoire chez les Masters. En lever de pierre, Llynsie Lenoir s’impose chez les dames. Tainui Lenoir ravi la première place chez les moyens et Eriatara Ratia conserve son statut de champion chez les extra-lourds. Enfin dans l’épreuve de la lutte traditionnelle, Eriatara Ratia s’offre la deuxième place.

En lever de pierre, chez les dames, c’est la Tahitienne Llynsie Lenoir qui s’impose (crédit photo : Facebook Tuaro Maohi)

Parmi les compétiteurs, des Hawaiiens, mais aussi des Fidjiens ou encore des Samoans. “Le tuaro maohi plaît énormément auprès de ce public. On s’est aperçu que d’année en année, ils occupent des places du podium, notamment en course de porteurs de fruits, puisque c’est une Hawaiien qui a remporté la première place”, explique Enoch Laughlin, président de la fédération des sports et jeux traditionnels. “Le site de Vaimea vallée s’y prête bien puisque c’est un site fortement culturel, avec une nature extraordinaire”.

Au grimper au cocotier, Tahiti ravit deux médailles (crédit photo : Facebook Tuaro Maohi)

D’autres manifestations sportives attendent les aito l’année prochaine, avec notamment un Tuaro Maohi aux Îles Cook. “La Nouvelle-Zélande, Hawaii et les Rarotonga, Rapa Nui, tous ces pays font partie aujourd’hui du comité des sports ancestraux du Pacifique”, détaille Enoch Laughlin. “Ça nous a permis d’uniformiser les règles des épreuves de sports traditionnels et de programmer des manifestations à l’international de façon a donner un objectif à nos athlètes polynésiens”.

infos coronavirus