Soirée de gala pour la boxe féminine à Fautau’a

Publié le

Le Temarono Boxing club a organisé son gala hier soir à Fautau’a, avec 31 combats à l’affiche dont 16 étaient consacrés aux dames. Objectif : promouvoir la boxe féminine et récolter des fonds pour financer les déplacements à l'étranger. Un évènement où la famille Temarono s’est investi sur tous les fronts.

Publié le 29/04/2023 à 14:54 - Mise à jour le 29/04/2023 à 14:57

Le Temarono Boxing club a organisé son gala hier soir à Fautau’a, avec 31 combats à l’affiche dont 16 étaient consacrés aux dames. Objectif : promouvoir la boxe féminine et récolter des fonds pour financer les déplacements à l'étranger. Un évènement où la famille Temarono s’est investi sur tous les fronts.

Même si la boxe féminine connait un engouement au fenua ces dernières années, les combattantes manquent. Alors lorsque les projecteurs sont tournés vers elles, c’est avec détermination qu’elles prouvent que ce sport n’est pas réservé qu’aux garçons.

Hiti Temarono, l’organisatrice de l’événement, est une passionnée de boxe. Elle est coach mais aussi maman de 4 filles, toutes boxeuses. Sur le ring, la cadette Herehau combat, tandis que ses sœurs ne sont jamais bien loin pour l’encourager, sur le côté.

« Cette soirée permet de payer les déplacements de mes boxeurs et boxeuses, indique Iti. Cela prouve à la Polynésie que les filles sont là aussi » . Des déplacements longs et importants, notamment pour participer aux prochains championnats de France et aux jeux du Pacifique

– PUBLICITE –

Hiti Temarono (à droite), organisatrice de l’événement, à droite (Crédit Photo : TNTV)

Toute la famille met la main à la pâte. Pour aider sa mère, Hereani, vice-championne de France en 2021, n’a pas hésité à passer du ring à l’arrière du comptoir.

Sur 31 duels, 16 d’entre eux étaient féminins avec trois ceintures décrochées par Poeravanui Leau Kang Mui, Lokelani Fleshoolaz et Teanihai Matuanui.

Dernières news