mercredi 21 octobre 2020
A VOIR

|

Samuel Zijp, aito d’ultra-trail, veut relier plusieurs sommets de Tahiti à pied en moins de 28h

Publié le

Samuel Zijp, athlète d’ultra-trail, s’est lancé le défi de relier plusieurs sommets de Tahiti à pied en moins de 28 heures ce week end. Pour cet "Air Tahiti Nui Summits Challenge", il sera accompagné de deux amis, mais il espère que plusieurs personnes les rejoindront pendant la course pour partager la passion du sport avec eux.

Publié le 03/07/2020 à 10:35 - Mise à jour le 03/07/2020 à 11:20
Lecture 2 minutes

Samuel Zijp, athlète d’ultra-trail, s’est lancé le défi de relier plusieurs sommets de Tahiti à pied en moins de 28 heures ce week end. Pour cet "Air Tahiti Nui Summits Challenge", il sera accompagné de deux amis, mais il espère que plusieurs personnes les rejoindront pendant la course pour partager la passion du sport avec eux.

À la veille du grand départ, Samuel ne cesse de scruter son futur terrain de jeu tout là-haut, dans les montagnes. Départ 23 heures 30, depuis la pointe Venus, il tentera d’enchaîner l’ascension des plus hauts sommets de Tahiti : Pito Hiti (Papenoo), Orohena, Aorai et Marau. Au total : 120 kilomètres pour 7 000 mètres de dénivelé positif. Durée du parcours estimée : entre 26 et 29 heures.

« On devrait être trois à faire la totalité. On espère arriver jusqu’au bout. C’est un ultra-trail qui va se vouloir participatif. Si vous avez l’habitude de courir 5-6 kilomètres, pourquoi pas nous accompagner et monter jusqu’au Belvédère de Pirae, si vous avez l’habitude de courir du 20 kilomètres, pourquoi pas venir faire une partie de l’Aorai et le mont Marau derrière… C’est du challenge, du défi dans le défi pour les gens, pour se motiver, découvrir de nouvelles montagnes et pour essayer de se bouger. Car le sport, c’est la santé, le bien-être » explique le aito.

Les plus motivés ne pourront accompagner Samuel et ses amis qu’à partir de Aorai car le sommet du mont Orohena est l’étape la plus difficile. Une piste très abrupte et dangereuse pour les non-initiés : « En temps normal, en randonnée, on le fait sur 3 jours. Quand on est un peu plus sportif, on peut dormir sur le sommet et redescendre le lendemain. Là, on va le faire en une grosse demi-journée. C’est très physique. (…) Il y a du vide, et il est hors de question que j’emmène des gens que je ne connais pas ».

Ce défi permet à l’ostéopathe de profession, de peaufiner sa préparation pour la « Diagonale des Fous ». Une des compétions d’ultra-trail les plus prestigieuses au monde qui se déroulera à l’île de La Réunion en octobre. Une course de 165 kilomètres pour 10 000 mètres de dénivelé.

REPORTAGEOriano Tefau

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.