vendredi 24 juin 2022
A VOIR

|

Retour sur le championnat de Polynésie de 10000m

Publié le

Le championnat de Polynésie de 10000m s’est disputé samedi soir au stade de la Punaruu. Si l’année dernière on enregistrait 7 compétiteurs, le double ont répondu présent pour l’édition 2022. Malgré l'absence de certains favoris, la compétition a atteint un bon niveau.

Publié le 15/05/2022 à 16:11 - Mise à jour le 16/05/2022 à 9:16
Lecture < 1 min.

Le championnat de Polynésie de 10000m s’est disputé samedi soir au stade de la Punaruu. Si l’année dernière on enregistrait 7 compétiteurs, le double ont répondu présent pour l’édition 2022. Malgré l'absence de certains favoris, la compétition a atteint un bon niveau.

Parmi les favoris de la compétition, Benoît Valadier est arrivé juste à temps pour prendre le départ. Sans échauffement il s’élance prudemment les 5 premiers tours, avant de monter progressivement de 3mn40 à 3mn20 au kilomètre. Il fait cavalier seul, conforte considérablement son avance et termine fort au dernier 400 m. Il vient à bout des 10000m en 36mn et 32sec de course. “Je profite de l’absence de certains de mes camarades de club. Je suis très heureux. C’est mon premier titre en Polynésie. En général je fais 2e, 3e. Je suis très heureux. Le chrono restera anecdotique parce que comme je suis arrivé pile poil pour la course, j’ai pris les premiers tours pour m’échauffer, je suis vraiment très content. C’est une très belle soirée.”

Rainui Taarea termine 2e, 2mn41 sec après le vainqueur. “Je ne m’attendais pas à être deuxième. je visais un temps que je n’ai pas pu atteindre. Courir seul et essayer de dépasser les limites, c’est assez dur.” Alexis Weine prend la 3e place.

Chez les femmes, c’est le coude à coude entre Océane Tanguy, Elodie Touffet, Marta Slowsarka et Lauriane Bisch. Elles ne se lâchent pas d’une semelle. Sur les 2 derniers km, Elodie Touffet accélère et s’en va cueillir la victoire. Elle réalise un chrono de 41mn40sec de course. “Je suis très satisfaite. Ce n’était pas l’objectif de ma saison. (…) Comme je suis en tête du classement du top 10, j’ai à coeur aussi de défendre mon classement général.”
Océane Tanguy prend la 2e place et Lauriane Bisch se contente de la 3e place.

infos coronavirus