mercredi 28 juillet 2021
A VOIR

|

Rencontres sportives : le public heureux de retrouver les gradins

Publié le

Jeudi soir, le stade de Fautaua a pu accueillir à nouveau les spectateurs lors d’une rencontre de rugby. Une centaine de personnes étaient dans les gradins pour soutenir leur équipe favorite, dans le respect des gestes barrières.

Publié le 09/04/2021 à 17:45 - Mise à jour le 09/04/2021 à 17:45
Lecture 2 minutes

Jeudi soir, le stade de Fautaua a pu accueillir à nouveau les spectateurs lors d’une rencontre de rugby. Une centaine de personnes étaient dans les gradins pour soutenir leur équipe favorite, dans le respect des gestes barrières.

Malgré le port du masque, la distanciation physique ou encore l’interdiction de se lever pour encourager son équipe, le public était bien content d’être présent, jeudi soir à Fautaua, pour la rencontre de rugby entre Papeete et Punaauia.

“On prend à manger, on prend de l’eau… Comme ça on peut enlever le masque, manger, boire, faire une petite pause et après le remettre, explique Loana, une supportrice. Ça manquait de venir voir les matchs, de sortir pour voir les activités sportives, du coup je suis contente et j’attendais ça avec impatience.”

C’est au mois d’octobre dernier que la décision de reprise des compétitions sans public a été prise. Une décision respectée par la population, mais qui soulève des interrogations. “C’est la première fois qu’on a cette pandémie, on essaie de faire au mieux, mais je pense qu’il y aurait quand même pas mal de choses à revoir, confie Jérôme, un autre supporteur. On ne comprend pas pourquoi on peut aller se mettre dans des restaurants fermés et qu’on ne puisse pas venir dans des stades en plein air comme ça pour supporter les équipes.”

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Pour cette réouverture au public, la Fédération polynésienne de rugby n’a pas souhaité faire payer l’entrée. L’objectif de la soirée était de laisser le public se réapproprier les lieux avant de revenir au fonctionnement habituel.

“On attendait cette mesure depuis longtemps parce qu’on a de l’espace pour pouvoir respecter les protocoles sanitaires, indique Laurent Tardieu, le président de la fédération. On est très contents de cette soirée avec un peu de public. Le plaisir c’est de revoir les spectateurs dans les salles, pour l’ambiance mais aussi pour la caisse de la fédération parce qu’on fait payer nos entrées. Et 300 personnes qui paient, c’est quand même un petit budget à chaque match.”

D’autres rencontres se tiendront ce week-end avec cette fois-ci une entrée payante. Une rentrée financière non négligeable estimée à 750 000 Fcfp par an par la fédération.

infos coronavirus