lundi 4 juillet 2022
A VOIR

|

Record de participation battu au championnat de Polynésie d’aquathlon

Publié le

170 athlètes, de tous les âges, ont participé ce mercredi aux différents aquathlons proposés par la fédération Tahitienne de Triathlon. Les courses S et XS des espoirs ont servi de sélectives pour les championnats de France. L’enjeu était tout autre pour la course S des adultes, puisqu’elle a désigné les champions de Polynésie d’aquathlon.

Publié le 28/05/2022 à 15:28 - Mise à jour le 30/05/2022 à 9:06
Lecture < 1 min.

170 athlètes, de tous les âges, ont participé ce mercredi aux différents aquathlons proposés par la fédération Tahitienne de Triathlon. Les courses S et XS des espoirs ont servi de sélectives pour les championnats de France. L’enjeu était tout autre pour la course S des adultes, puisqu’elle a désigné les champions de Polynésie d’aquathlon.

Sur cette épreuve co-organisée par le Cercle des nageurs de Polynésie et la fédération Tahitienne de triathlon, 70 athlètes ont répondu présent. Au menu des compétiteurs : 1 km de natation et 5 km de course à pied et il fallait maintenir un certain tempo tant à l’eau que sur terre.

Après avoir bataillé face à la fougue des plus jeunes, Jean-Marc Rimaud a fait la différence en course à pied. Il a bouclé l’épreuve en un peu plus de 30 minutes et il est plutôt satisfait : “Je savais qu’il y avait des nageurs du CAF (le centre de performance de la natation polynésienne, NDLR) qui étaient présents et que donc ça allait nager très vite, ça m’a sorti de ma zone de confort en natation, mais je suis resté dans ma course, je suis resté concentré…”.

Chez les femmes, Guénaële Rauby de Punaruu triathlon a été la plus constante. Qualifiée pour représenter le fenua aux prochains mini-jeux du Pacifique en triathlon, elle clôture sa préparation avec cette épreuve. Comme Jean-Marc Rimbaud, elle aussi a essayé de limiter la casse en natation, puisque ce n’est pas son point fort : “Mon objectif aujourd’hui c’était de me dépasser moi même, me battre avec moi pour faire un beau 5 000 mètres.”

Si l’enjeu particulier de cette course a mis un peu de pression aux athlètes, ils sont tous allés jusqu’au bout de leur épreuve. Pour les amateurs de natation et de course à pied en enchainement, le prochain rendez-vous est fixé au 12 juin à Moorea pour la XTerra Swim Run.

Article précédentUn cadavre découvert à Papeete
Article suivantKoh-Lanta

infos coronavirus