dimanche 7 mars 2021
A VOIR

|

Rangiroa Pro : les Tahitiens éliminés aux portes des quarts de finale

Publié le

Publié le 05/03/2019 à 15:50 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:50
Lecture 2 minutes

Après un jour de repos mardi à cause de conditions de vagues défavorables, la Rangiroa Pro 2019 a repris ce mercredi matin dans la passe de Avatoru, au deuxième round.
 
Sept Tahitiens, sur les 19 engagés initialement, étaient encore en course dans cette compétition professionnelle de surf WQS 1000.
 
Dans de petites conditions de vagues techniques qui n’offraient pas de tubes, les surfeurs devaient réaliser les meilleures manœuvres pour espérer continuer l’aventure.
 
Heifara Tahutini Junior, Mauiki Raioha et Enrique Ariitu ont, malgré ces difficultés, réussi à se qualifier pour le troisième tour. Mais aucun de ces trois Tahitiens n’a réussi à atteindre ensuite les quarts de finale qui pourraient se dérouler ce jeudi.
 
Ce fut donc une deuxième journée de compétition « très difficile pour nos athlètes polynésiens qui, malheureusement, n’ont pas pu se qualifier aux portes des quarts de finale men on men qui se dérouleront entre jeudi ou vendredi », a confié Lionel Teihotu, président de la Fédération tahitienne de surf, à l’issue des séries.
 
« Sachant que les Hawaiiens sont toujours en course, nos espoirs se tournent maintenant vers le jeune Français Marco Mignot, a poursuivi Lionel Teihotu. On espère qu’il pourra bien se placer au niveau du podium. On sait que les conditions sont très difficiles. Les vagues ont pas mal baissé et on espère qu’elles vont s’améliorer. Nous verrons bien entre jeudi et vendredi. »
 
La dixième édition de la Rangiroa Pro pourrait se terminer ce jeudi si les conditions le permettent. On retrouvera les surfeurs Tahitiens du 10 au 15 mars pour la Papara Pro, l’autre WQS organisé au fenua.
 

Rédaction web avec Karim Mahdjouba et Manea Fabisch

infos coronavirus