dimanche 15 septembre 2019
A VOIR

|

Rangiroa Pro : les Tahitiens éliminés aux portes des quarts de finale

Publié le

Publié le 05/03/2019 à 15:50 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:50
Lecture 2 minutes

Après un jour de repos mardi à cause de conditions de vagues défavorables, la Rangiroa Pro 2019 a repris ce mercredi matin dans la passe de Avatoru, au deuxième round.
 
Sept Tahitiens, sur les 19 engagés initialement, étaient encore en course dans cette compétition professionnelle de surf WQS 1000.
 
Dans de petites conditions de vagues techniques qui n’offraient pas de tubes, les surfeurs devaient réaliser les meilleures manœuvres pour espérer continuer l’aventure.
 
Heifara Tahutini Junior, Mauiki Raioha et Enrique Ariitu ont, malgré ces difficultés, réussi à se qualifier pour le troisième tour. Mais aucun de ces trois Tahitiens n’a réussi à atteindre ensuite les quarts de finale qui pourraient se dérouler ce jeudi.
 
Ce fut donc une deuxième journée de compétition “très difficile pour nos athlètes polynésiens qui, malheureusement, n’ont pas pu se qualifier aux portes des quarts de finale men on men qui se dérouleront entre jeudi ou vendredi”, a confié Lionel Teihotu, président de la Fédération tahitienne de surf, à l’issue des séries.
 
“Sachant que les Hawaiiens sont toujours en course, nos espoirs se tournent maintenant vers le jeune Français Marco Mignot, a poursuivi Lionel Teihotu. On espère qu’il pourra bien se placer au niveau du podium. On sait que les conditions sont très difficiles. Les vagues ont pas mal baissé et on espère qu’elles vont s’améliorer. Nous verrons bien entre jeudi et vendredi.”
 
La dixième édition de la Rangiroa Pro pourrait se terminer ce jeudi si les conditions le permettent. On retrouvera les surfeurs Tahitiens du 10 au 15 mars pour la Papara Pro, l’autre WQS organisé au fenua.
 

Rédaction web avec Karim Mahdjouba et Manea Fabisch

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Puunui : trop de maisons, pas assez d’eau

Sur les hauteurs de Puunui, la pression de l’eau ne cesse de diminuer. En plus de la sécheresse, depuis 18 ans, le nombre d’habitations implantées sur ce domaine agricole, a explosé.

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV