lundi 25 octobre 2021
A VOIR

|

Raiatea : Ariitea Sanne, jeune pongiste, se prépare pour les championnats de France

Publié le

Du 3 au 5 novembre, se tiendront les championnats de France de tennis de table à Alençon… À Raiatea, Ariitea Sanne, pongiste de catégorie U11 fera partie de la délégation qui représentera la Polynésie. En attendant le grand départ, il s’entraîne d’arrache-pied pour tenter de décrocher la médaille d’or…

Publié le 08/10/2021 à 14:06 - Mise à jour le 08/10/2021 à 14:10
Lecture 2 minutes

Du 3 au 5 novembre, se tiendront les championnats de France de tennis de table à Alençon… À Raiatea, Ariitea Sanne, pongiste de catégorie U11 fera partie de la délégation qui représentera la Polynésie. En attendant le grand départ, il s’entraîne d’arrache-pied pour tenter de décrocher la médaille d’or…

Ariitea Sanne, a quasiment tout gagné dans sa catégorie… Champion de Raiatea en 2019, champion de Tahiti en 2020… En 2021, il est champion de Tahiti en U11. Il décroche également la médaille de bronze en U13… Porter haut les couleurs de son club et représenter au mieux le fenua aux Championnats de France 2021 est pour lui un honneur :  “Là en France je vais essayer de gagner, d’être sur le podium”. Le jeune garçon rêve un jour de devenir champion du monde de sa discipline.

Pour y arriver, il met les bouchés-doubles et répète inlassablement les mêmes frappes et combinaisons de jeu avec Benjamin Duport, sélectionné au championnat régional d’Occitanie. Il fera le déplacement en métropole pour des compétitions régionales et des formations techniques. “C’est une chance pour moi de partir pour voir leur style de jeu, pour voir leurs modes d’entraînements, pour comparer avec leurs entraînements et pour apprendre aussi des joueurs de France.”

“Il n’y en a que 6 qui vont faire le championnat de France : Arritea Sanne en U11, il va faire le championnat benjamin. Ensuite, en U18 il y a Heimoe Wong, ma fille, ainsi que le champion junior Arii Pambrun. Ensuite il y a Keala, il y a Keanu Decian et Dylan Wong“, énumère le président du club DCA section tennis de table, Heimana Wong.

Une préparation accélérée… Les restrictions sanitaires, n’ont pas permis aux joueurs de s’entraîner dans les meilleurs conditions… “On a respecté les restrictions. Il fallait faire avec. C’est dur. On s’entraîne deux à trois heures par jour. Je trouve que ce n’est pas assez. Pour avoir un bon niveau il faut au moins 6 heures. Ce n’est pas évident avec l’école.”

Malgré tout, nos jeunes pongistes ne se laissent pas abattre… Ils savent que ce déplacement leur sera bénéfique, en termes d’expérience…

Rédigé par

infos coronavirus