vendredi 24 juin 2022
A VOIR

|

Pueu qualifiée en demi-finale de la coupe de Polynésie

Publié le

Les quarts de finale de la coupe de Polynésie se sont déroulés à Nuku Hiva, samedi après-midi. Une rencontre organisée au stade Patoa, à Taiohae qui a vu s’opposer l’AS jeunesse Marquisienne et Pueu.

Publié le 12/06/2022 à 20:27 - Mise à jour le 13/06/2022 à 17:22
Lecture < 1 min.

Les quarts de finale de la coupe de Polynésie se sont déroulés à Nuku Hiva, samedi après-midi. Une rencontre organisée au stade Patoa, à Taiohae qui a vu s’opposer l’AS jeunesse Marquisienne et Pueu.

Malgré l’endurance et le niveau physique élevé de l’équipe de l’AS jeunesse Marquisienne, en bleu, c’est Pueu qui s’est imposée sur la Terre des Hommes. Après un score de 2-2 à la mi-temps et des prolongations, c’est finalement aux tirs que au but que Pueu, en jaune et noir, décroche la victoire. Score final, 6 buts à 4.

Moana Taupotini, président de l’AS Jeunesse Marquisienne est un peu déçu du score, mais pas défaitiste. Pour lui, “on a perdu le matche à la 1re mi-temps, à la vingtième minute, on devait tuer le match, mais ça ne s’est pas fait. Voilà c’est le football, c’est comme ça. Tu peux dominer et tout, avoir les occasions… si ça ne marque pas, ça ne gagne pas. “

S’il est est content que son équipe soit qualifiée pour la demi finale, le coach de Pueu espérait mieux de son équipe “J’ai avertis mes joueurs que ça n’allait pas être facile. Les championnats des Marquises ont beaucoup évolué. La chance que nous avons aujourd’hui… nous nous sommes qualifiés pour la ½ finale.”

C’était un évènement sportif très attendu aux Marquises. Les supporters avaient préparé chapiteaux et voitures depuis la veille pour suivre le match en famille ou entre amis. c’était “un beau match de quart de finale, je crois qu’on ne va pas voir àa ailleurs avec le monde qu’il y avait.”

Et cet après-midi a eu lieu le dernier match de quart de finale, pour la coupe de Polynésie, il opposait l’AS Mira à l’AS TFC. un match remporté par l’AS TFC par 3 buts à 2.

infos coronavirus