samedi 6 juin 2020
A VOIR

|

Première participation pour Vaihere Doudoute aux championnats de France d’aviron indoor

Publié le

Publié le 09/02/2018 à 10:55 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:54
Lecture 2 minutes

Un départ en trombe, mais difficile de tenir cette allure sur la distance. Vaihere s’est battue de toutes ses forces pour venir à bout des 2000m qu’elle a accomplis en 9 minutes et 17 secondes avec une moyenne de 29 coups par minute. Elle termine 8e sur les 9 femmes en compétition mais à la sortie de la course, elle ne jette même pas un œil aux résultats.
 « J’étais concentrée sur mon rameur. J’ai pas tout suivi, j’étais focalisée sur mon écran. J’ai donné tout ce que je pouvais », confie la sportive, à l’issue de la compétition.
 
C’est la première fois qu’un club tahitien se déplace à Paris pour concourir aux championnats de France. 
Ici, les conditions sont très éloignées de celles au fenua, alors c’est déjà une victoire pour son entraîneur, Kevin Scott.
 « Franchement, c’est pas mal d’arriver à reproduire ce qu’on a fait à l’entrainement dans ces conditions ici. On a le voyage dans les pattes, la température, l’ambiance… en plus, c’est une première pour elle. Les compétitions qu’elle a faites en Polynésie étaient beaucoup plus confidentielles. Elle est très satisfaite de sa performance, à la fois sur le résultat et la manière de ramer. Elle a montré qu’elle pouvait encore progresser et franchir des caps ».
 
Des caps, Vaihere Doudoute en a franchi plein. Il y a six ans, elle est atteinte d’un Accident Cardio Vasculaire qui lui paralyse tout le côté droit du corps. C’est son kinésithérapeute qui la pousse vers l’aviron en salle, qu’elle a commencé il y a tout juste 1 an et deux mois. 
« Au niveau de ses handicaps, elle est obligée d’avoir des adaptations sur la main, la jambe. On utilise des gants spécifiques. Mais maintenant, elle se débrouille toute seule pour aller sur la machine, sortir de la machine, ramer… elle a grandi, c’est magnifique à voir », se réjouit son kinésithérapeuthe, Matthieu Forge.

Vaihere va continuer de grandir puisque dès lundi elle quittera Paris pour se rendre à Washington DC où elle participera aux championnats du monde d’aviron en salle le 18 février.

Sept Polynésiens étaient en lice et la délégation ramène un podium avec la troisième place de Teresa Padovese sur 2 000 mètres en poids léger.
 

Rédaction web avec Solène Boissaye

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Covid-19 : Tahaa mise sur le tourisme local pour...

Comment survivre après la crise liée au Covid-19 ? L’ouverture vers l’international étant encore impossible, les prestataires touristiques du fenua doivent revoir leurs offres et se tourner vers la clientèle locale pour garder la tête hors de l’eau, comme c'est déjà le cas à Tahaa.

Un arbre planté pour chaque enfant né : l’ambition d’une...

Un bout de terre pour faire pousser des arbres et perpétuer la tradition du "pū fenua". À Paea, l’association "Un enfant un arbre un corail" souhaite offrir un arbre aux parents de nouveaux-nés. Depuis un peu plus d’un an, les plants grandissent et l’objectif est d’augmenter la production.

Houle, vent… Rapa en vigilance orange depuis deux jours

Rapa, l'île la plus au sud des Australes, est en vigilance orange depuis deux jours. Pluie, vent, houle... les internautes ont partagé des photos et vidéos sur les réseaux sociaux.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV