dimanche 13 juin 2021
A VOIR

|

Première édition des olympiades à Rikitea

Publié le

Ils n’ont pas attendu les jeux Olympiques de Tokyo pour s’initier à plusieurs disciplines. Les élèves de Rikitea ont participé pour la première fois aux Olympiades de l’école et du collège. Une journée sportive au cours de laquelle l’esprit olympique a régné sur le stade.

Publié le 07/06/2021 à 15:43 - Mise à jour le 07/06/2021 à 15:44
Lecture < 1 min.

Ils n’ont pas attendu les jeux Olympiques de Tokyo pour s’initier à plusieurs disciplines. Les élèves de Rikitea ont participé pour la première fois aux Olympiades de l’école et du collège. Une journée sportive au cours de laquelle l’esprit olympique a régné sur le stade.

À l’image de la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques, les jeunes athlètes de Mangareva ont suivi le protocole pour inaugurer la première édition des Olympiades. Les équipes constituées d’élèves de CM1, CM2 et 6e sont entrées sur le stade communal en défilant, portées par l’ambiance des tambours et des toere.

Les olympiades ont officiellement été déclarées ouvertes en allumant le flambeau de la compétition. « Comme aux temps anciens les grecs faisaient ça, nous aussi on a voulu faire ça à Mangareva. C’est très bien et j’espère que je vais gagner un lot », confie un jeune participant.

Ces olympiades sont le fruit d’un travail pédagogique de cycle 3. Il mêle les cours d’Histoire à l’enseignement physique et sportif.  L’objectif est aussi de relancer un engouement sur l’île pour l’athlétisme. « On a proposé plusieurs activités : le saut en longueur, le lancer de poids, de javelots, le sprint, le relais, le demi-fond et la lutte » explique le directeur du collège Saint-Raphaël de Rikitea, Ani Peterano.

Chaque atelier est une initiation à un nouveau sport. Les compétiteurs donnent le maximum encouragés par leur camarades. À Mangareva, le lancer de javelot a eu un franc succès.

Face à l’engouement des jeunes sportifs de Mangareva, l’objectif est aussi d’ouvrir une association sportive au sein de l’école et rejoindre l’union du sport scolaire polynésien.

Les rêves de médailles poussent aussi les organisateurs à être ambitieux et pourquoi pas voir un jour des Olympiades s’organiser dans l’archipel des Tuamotu-Gambier.

infos coronavirus