samedi 21 septembre 2019
A VOIR

|

Pourquoi avoir lancé la Billabong Pro avec si peu de vagues ?

Publié le

Publié le 20/08/2016 à 16:56 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:59
Lecture 2 minutes

C’est la question qui est sur toutes les lèvres, en particulier depuis l’élimination de Michel Bourez, qui a souffert de la mollesse des vagues : Pourquoi donc avoir lancé la Billabong Pro alors que les vagues étaient si rares et si petites. Les organisateurs n’auraient-ils pas pu mettre la compétition en OFF ce weekend et la démarrer plus tard, une fois la houle levée ? 

Pour le directeur de la compétition, Chris O’Callagan, c’est l’arrivée prévue du toero, ce redoutable vent d’Est, qui explique le démarrage précoce de la compétition, malgré les piètres conditions. “On a regardé les prévisions, elles n’étaient pas terribles. Mercredi soir, il y a le toerau qui vient. Les meilleures vagues sont prévues pour lundi et mardi, après ce sera mauvais, c’est pour ça qu’on a poussé aujourd’hui.

Si le vent se lève ici, les vagues ne seront plus surfables. Ça pose des problèmes de staff et de sécurité en plus. Là ça va, il y a des vagues, petites, mais il y en a. On a rallongé la série à 35 minutes dimanche, pour laisser plus de chances aux surfeurs. Du coup il y a entre quatre et six belles vagues par séries, c’est suffisant.

Pour les organisateurs, pas question de dépasser le planning de la waiting period. D’autres compétitions attendent, notamment à Los Angeles. Pour des raisons techniques, il est nécessaire que la compétition s’achève dans les temps.

 

Rédaction web (interview Brandy Tevero et Oriano Tefau)

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Une Tahitienne championne de padel tennis

Léa Moerava Godallier est la numéro 2 française au classement de la Fédération Française de Tennis (FFT). Depuis septembre, elle s’est installée à Madrid car elle a intégré le circuit professionnel : le World Padel Tour qui regroupe tous les meilleurs joueurs mondiaux.

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

catégories populaires