A VOIR

|

Portrait – Tauhiro Yip, champion de bodybuilding

Publié le

Tauhiro Yip est multi-champion de bodybuilding. Rencontre lors d’une de ses séances d’entrainement :

Publié le 23/10/2022 à 11:39 - Mise à jour le 24/10/2022 à 11:42
Lecture 2 minutes

Tauhiro Yip est multi-champion de bodybuilding. Rencontre lors d’une de ses séances d’entrainement :

“Je me trouvais trop maigre, alors je me suis dit que j’allais faire un peu de musculation” confie Tauhiro Yip. Pendant deux ans, il entame sa transformation. Débutant, il passe de 60 à 90 kilos. Il comprend progressivement le fonctionnement du corps humain et les rouages de la musculation avec l’importance de la diététique. Ce n’est qu’en 2009 qu’il débarque, par hasard, à la salle Roberto Gym. Depuis, il s’y entraîne toujours. IL a eu le privilège d’être coaché par le célèbre bodybuilder décédé en janvier dernier : “Dès que je suis arrivé dans cette salle et que j’ai commencé mes entraînements, je me suis dit que je voulais devenir un champion. Grâce à Roberto, grâce à tout ce qu’il a fait pour les athlètes, grâce à son investissement personnel, voilà où j’en suis arrivé aujourd’hui. Il a instauré une certaine discipline. Cela m’a servi au niveau de la salle, mais aussi dans ma vie quotidienne”.

19 ans plus tard, Tauhiro s’entraîne 6 jours par semaine à raison de 2 à 3 heures par séance. Un acharnement qui a porté ses fruits : élu monsieur Polynésie en 2010, il est aussi médaillé d’or aux Jeux du Pacifique de 2011 et champion de France en 2014. Il ne s’arrête pas là, puisqu’il remporte également l’Océania, termine 2e à la Men’s classic en 2017 et 7e à l’Olympia amateur en 2019.

Aujourd’hui, après deux années de carence, Tauhiro reprend la compétition avec la Roberto Cowan Legacy Contest, le 29 octobre, au grand théâtre de la Maison de la culture : “C’est beaucoup de sacrifices, de travail. 70% de la réussite, ça se passe dans la cuisine. La nourriture est pesée, calibrée, même l’huile, c’est à la goutte près”.

Jean-Baptiste Cipriani, bodybuilder, s’entraîne depuis deux ans avec Tauhiro. Ensemble, ils se soutiennent et repoussent leurs limites pour progresser : “C’est le champion du bodybuilding sur le territoire, et comme je veux progresser, je m’entraine avec lui”.