A VOIR

|

Volley-ball : Pirae en tête du classement

Publié le

La quatrième journée du championnat fedéral s'est achevée soir. Pourtant sur son terrain de jeu, l’équipe de Tiarei n’a rien pu faire contre la machine Pirae Volley Club. Les hommes d’Abel Temarii ont triomphé 3 sets à 1 et conservent donc leur place de leader.

Publié le 23/10/2022 à 13:25 - Mise à jour le 23/10/2022 à 19:09
Lecture 2 minutes

La quatrième journée du championnat fedéral s'est achevée soir. Pourtant sur son terrain de jeu, l’équipe de Tiarei n’a rien pu faire contre la machine Pirae Volley Club. Les hommes d’Abel Temarii ont triomphé 3 sets à 1 et conservent donc leur place de leader.

Dès l’entame de match, Pirae prend rapidement les devants. Le trio Raihau, Vatea et Manahau fonctionne en attaque. En moins de 30 minutes, le premier set tombe dans l’escarcelle des oranges : 25 à 23.

La suite de la partie va être une démonstration pour Pirae, infaillible en défense, qui s’empare de la deuxième manche 25 à 21. “On s’est préparé, et on a respecté les consignes du coach. Félicitations tout de même à Tiarei qui n’a pas démérité ce soir” déclare Raihau Mare, capitaine de l’équipe de Pirae.

Privés de ses deux joueurs de centre, les bleus de la côte Est ont un sursaut dans le troisième set. Ils font preuve d’engagement. Un état d’esprit qui permet à Tiarei de l’emporter d’un point : 25 à 24. “Des joueurs sont partis jouer à l’extérieur de notre club. Cela nous a manqué” concède Georges Rochette, président de l’équipe de Tiarei.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Dans le quatrième set, les hommes d’Edouard Paofai tiennent tête aux oranges, mais craquent dans les points décisifs en fin de manche. Ils s’inclinent 3 sets à 1. “Tous les sets ont été disputés. Tiarei, ce sont des gars qui se battent sur le terrain. Et donc nous avons du nous surpasser au niveau de la défense. Les consignes ont bien été appliquées. Mais ce qui a fait la différence, c’est la cohésion de mon équipe. Quand les remplaçants montent sur le terrain, ils font le job. Et donc quelque, on maintient la pression sur l’adversaire, et c’est ça qui a fait que Tiarei a craqué vers la fin” explique Abel Temarii, entraineur de l’équipe de Pirae

Pirae signe donc 4 victoires consécutives qui lui permettent de rester en tête du classement. Dans deux semaines, le club rencontrera Tefana, un autre favori du championnat.