fbpx
mardi 18 février 2020
A VOIR

|

Papeete international Sevens : Rapa Nui vainqueur chez les hommes, les Tahitiennes s’imposent chez les femmes

Publié le

Les joueurs de Rapa Nui se sont imposés devant le RC Pirae pour la 3e édition de l'événement Papeete international Sevens. Chez les femmes, les Rugby Hine l'emportent face aux représentantes de l'île de Pâques.

Publié le 21/10/2019 à 10:19 - Mise à jour le 21/10/2019 à 15:01
Lecture 2 minutes

Les joueurs de Rapa Nui se sont imposés devant le RC Pirae pour la 3e édition de l'événement Papeete international Sevens. Chez les femmes, les Rugby Hine l'emportent face aux représentantes de l'île de Pâques.

La victoire est historique pour les joueurs de l’île de Pâques. Les rugbymen de Rapa Nui participaient pour la première fois à l’événement Papeete international Sevens. Les Matamua RC repartent avec le bouclier des Sevens en s’imposant face au RC Pirae. “Je suis content du travail réalisé par l’équipe. Ce n’était pas facile pour nous de venir ici. Tous les efforts que nous avons fournis ont enfin payé. Nous dédions cette victoire à notre île”, a réagi Korahi, le capitaine de l’équipe.

C’est en demi-finale que Tahiti a brillé, le RC Pirae a créé la surprise et réussi à s’imposer face aux favoris, les Français South Sevens Rugby. Le coach Teiki Dubois se dit “très satisfait de ce qu’on a été capables de faire. On a réussi à produire du jeu. On a réussi avec nos qualités à proposer quelques chose.”

La petite finale pour la 3e place opposait les joueurs français à l’AS Arue. Là aussi, les Tahitiens se sont imposés. “Notre point faible c’est qu’on est sérieux seulement quand on a envie. Là on a essayé d’être sérieux jusqu’au bout. On a vu qu’on pouvait faire quelque chose. On n’avait pas trop de pression. Le match contre Rapa Nui, on s’est un peu trop mis la pression je pense”, estime le capitaine Loïc Tautu.

Chez les femmes, face aux joueuses de Rapa Nui, les Rugby Hine ont dominé le match. Le score a été sans appel : 32 à 0 pour la sélection tahitienne. “On s’était dit qu’il fallait y aller dès le début, leur montrer qui on était, on est chez nous. C’est à nous de montrer notre jeu, à nous de dominer sur tout le match. Elles ont de la résistance mais leur point faible et ce qui nous a donné de la chance, c’est qu’elles ne savent pas trop conserver le ballon. Ça nous a aidé à continuer à aller dedans”, se réjoui Stéphanie Perros, capitaine des Rugby Hine.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

L’intersyndicale du CHPF exige ses concours

Un an après la signature du protocole d’accord de fin de conflit, l’intersyndicale du CHPF revient à la charge. Prévue dans le protocole, l’ouverture de concours en catégorie C devait être actée en septembre, pour une programmation en 2020. Le pays a beau rappeler que "les modalités d’organisation sont en préparation", l’intersyndicale O OE TO OE RIMA, CSIP, Otahi, CSTP-FO ne veut plus attendre, et soupçonne le pays de jouer la montre.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X