lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Open international de Tahiti : nos judokas se frottent au Japon

Publié le

JUDO - Malgré l'absence de quelques athlètes de premier plan, le premier open international de judo de Tahiti a tenu ses promesses vendredi. Des combats de haut niveau avec quatre Japonais de l'université Keio, mais aussi un vétéran français 6ème dan, Christian Denneville.

Publié le 30/05/2019 à 19:13 - Mise à jour le 25/06/2019 à 11:33
Lecture 3 minutes

JUDO - Malgré l'absence de quelques athlètes de premier plan, le premier open international de judo de Tahiti a tenu ses promesses vendredi. Des combats de haut niveau avec quatre Japonais de l'université Keio, mais aussi un vétéran français 6ème dan, Christian Denneville.

Les Japonais étaient très attendus, mais c’est peut-être Christian Denneville qui a le plus impressionné. A 52 ans, ce routier a livré une dizaine de combats, en vétéran, en senior et en équipes, à chaque fois contre des adversaires plus jeunes. Il les a tous gagnés, le plus souvent sur son « spécial », Yoko tomoe nage, une planchette japonaise latérale.

Le matin en masters, Christian Denneville domine donc la catégorie des -66 kg. Cyril Gaudemer s’impose en +90kg et l’organisateur de l’open, Nicolas Tivant, l’mporte en -90kg.

Les Japonais arrivent à la mi-journée, pour le tournoi senior. Pour eux, une seule option : la victoire. Le plus léger, en -73kg se défait de l’un des meilleurs espoirs tahitiens, Gaston Lafon, et de Nicolas Popoff. Ren Konno bat une autre chance de médaille aux Jeux du Pacifique,  Toanui Lucas.

En -90kg, Ryusei Tanigushi, lui, doit beaucoup plus batailler, surtout face à Nicolas Tivant. Le professeur de l’AS Tefana parvient à tenir jusqu’à la fin du temps réglementaire. Mais au Golden score, le Japonais réussit un Okuri ashi barai imparable. Trois Japonais sont déjà médaille d’or.

Vient alors Cyril Gaudemer. Le cadre technique du judo polynésien combat en -100kg, et bat Hutia Barff et le Calédonien Philippe Vautrin. En confiance, il affronte le plus lourd des Japonais, Kota Morii… et le bat sur harai goshi au bout de quelques secondes !

Dans les catégories dépourvues de compétiteurs japonais, Ra’irama Holozet s’impose en +100kg et Chistian Denneville survole les -66kgs.

En soirée, quatre équipes se constituent pour finir l’open en apothéose : « Tefana 1 », « Tefana 2 », « Polynésie » (avec en guest star Hugo Legrand, médaillé olympique en 2012), et « Japon ». Cette dernière équipe n’a pas de poids légers : elle est complétée par Christian Denneville, un Français très amusé de combattre sous des couleurs japonaises !

Les combats sont très disputés entre Tahitiens, mais souvent rapides face aux Japonais. Les judokas ont l’esprit zen : « on apprend plus dans la défaite » résume Roger Quintard, un solide vétéran tahitien qui a combattu toute la journée et prépare sa ceinture noire.

En finales du tournoi par équipes, Toanui Lucas est le Tahitien qui pose le plus de difficultés à son adversaire japonais : il l’emmène jusqu’au Golden score… mais son tani otoshi un peu téméraire est contré, et il est finalement battu.

Epuisé par ses multiples combats contre le teigneux David Chevalier, Nicolas Tivant finit par abandonner au sol, tandis que Rehia David se blesse sur un o uchi gari. Comme attendu, l’équipe japonaise, brillamment complétée par Christian Denneville, gagne tous ses combats. Mais Tefana 1 emporte la médaille d’argent… et « Polynésie », conduite par son médaillé olympique Hugo Legrand, décroche le bronze.

Les filles, elles, n’avaient pas d’adversaires étrangères. Tumata Bilbault s’impose face à Laeticia Wuilmet pour la médaille d’or.

Le club de Tefana compte reconduire son open international chaque année, avec des invitations à plusieurs équipes étrangères.

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.