dimanche 11 avril 2021
A VOIR

|

O’League: début de la compétition le 11 mars

Publié le

Publié le 08/03/2017 à 14:27 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:59
Lecture 2 minutes

L’enjeu est de taille dans cette ligue des champions d’Océanie. Le vainqueur disputera la Coupe du Monde des clubs de la FIFA aux Emirats Arabes Unis en décembre. De plus le meilleur club océanien décrochera une coquette somme d’un million de dollars NZ, soit près de 78 Millions de francs.

Pour Pascal Vahirua, l’ex international de l’équipe de France, celle de Michel Platini, « Tefana fera tout ce qu’il faut pour gagner cette épreuve. L’année dernière on a échoué en demi-finale, mais cette année, l’épreuve se déroule chez nous, et on fera tout ce qu’il faut pour que le football polynésien l’emporte. »

Mais les verts et jaunes de Faa’a auront fort à faire face à des équipes qui ont renforcé spécialement leurs formations avec des joueurs étrangers.

Marist Fire FC champion des îles Salomon a recruté trois Brésiliens et un Australien. Quant au Rewa FC, le 2ème du championnat Fidjien de la saison dernière, il a engagé un Japonais et trois Brésiliens. Seules l’équipe tahitienne et le club champion du Vanuatu n’ont pas modifié leur effectif.

16 clubs sont répartis dans quatre groupes de quatre équipes. Dans le groupe D, le champion en titre de Tahiti, Tefana, sera opposé à des équipes du Vanuatu, de Salomon et de Fidji.

A ce jour, jamais encore une équipe tahitienne n’a remporté la O’league. En 2012 Tefana avait réussi à se hisser jusqu’en finale face à l’octuple champion Océanien Auckland City FC. Mais cette année, l’équipe de Faa’a compte bien écrire une nouvelle page de l’histoire du football polynésien.

Et vous pourrez encouragez l’équipe de Tefana dès samedi. Elle sera opposée au Erakor Golden Star du Vanuatu à 21 h 00 au stade Pater. Prix des billets à partir de 500 F
 
 

Rédaction Web avec Oriano Tefau

infos coronavirus