samedi 27 février 2021
A VOIR

|

Oceania de Lutte Libre: les Tahitiens en Or

Publié le

Publié le 18/05/2018 à 9:36 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:53
Lecture 2 minutes

La mission est accomplie pour nos gladiateurs, en effet ce championnat devait se terminer au bout de trois jours de compétitions avec en tombée de rideau le Beach Wrestling malheureusement la dernière discipline fut brusquement annulée.

Le Tahitien Henri Burns s’est offert une entrée fracassante dans la catégorie des – de 97kg. Avec une médaille d’or qu’il avait récolté en lutte libre, le « giant killer » a remporté cette session de gréco romaine haut la main en remportant tous ses combats par tombé.

Chez les – 74 kg, Tumauiroa Nordman avait soif de revanche. Remportant une médaille d’argent lors de la première journée l’enfant de la presqu’île s’est adjugé la victoire face à son seul rival dans sa catégorie par tombé.

Chez les – de 125 kg, les affaires étaient un peu plus compliquées pour Loïc Tautu, qui s’adjuge la médaille d’argent face au représentant de Palau, Florian Temengil, plusieurs fois champion d’Océanie. Pourtant le Tahitien n’a pas démérité poussant son adversaire dans ses derniers retranchements. Mais celui-ci a arraché la victoire alors qu’il était mené 4 à 0 par Tautu, réussissant un tombé qui lui a directement donné la victoire.

Pour Loic Tautu, cette défaite à un goût amer, arguant d’un manque d’expérience pour expliquer sa déconvenue. « D’un coté je suis déçu, car je croyais vraiment à ma victoire, mais je suis satisfait de ma prestation. D’habitude mon adversaire est plus agressif alors que cette fois il était sur la défensive car je l’ai fait douter en le faisant virevolter. Mais je me suis trop précipité. Cela est du à mon manque d’expérience. »

Rédaction Web

infos coronavirus