mercredi 23 juin 2021
A VOIR

|

Natation : nos jeunes ‘aito se qualifient pour les championnats de France

Publié le

En natation, les compétitions en petit bassin se succèdent ce mois-ci. Elles permettent aux nageurs âgés de 11 à 13 ans de réaliser, jusqu’à la fin de la saison, des temps de qualification pour les championnats de France juniors. Si la date de ce rendez-vous national est encore floue, les performances de nos athlètes restent sans appel. Ce matin au meeting de 25m à Pater, les meilleurs temps ont encore été battus.

Publié le 22/05/2021 à 16:22 - Mise à jour le 23/05/2021 à 10:53
Lecture 2 minutes

En natation, les compétitions en petit bassin se succèdent ce mois-ci. Elles permettent aux nageurs âgés de 11 à 13 ans de réaliser, jusqu’à la fin de la saison, des temps de qualification pour les championnats de France juniors. Si la date de ce rendez-vous national est encore floue, les performances de nos athlètes restent sans appel. Ce matin au meeting de 25m à Pater, les meilleurs temps ont encore été battus.

Nos graines de champion ont joué les chasseurs de temps ce samedi. Parmi les 75 nageurs alignés, 5 atteignent les temps de qualification pour les championnats de France jeunes. Teherearii Oopa, Heimaruiti Bonnard et Nael Roux battent même leurs meilleures performances.

“J’ai réalisé le temps qualif’ au 200m brasse. Il y avait 2m38 et j’ai réalisé le temps de qualif’ avec 2 secondes de moins. J’essayais d’aller à fond, de me lâcher, de pas penser et de nager. Là, l’entraînement a bien payé”, confie Sosthène Videau alors qu’il vient tout juste de se qualifier pour les championnats de France juniors.

En tout, ils sont 7 tahitiens qualifiés. Une promotion surtout féminine avec seulement 2 garçons. Décalés par la pandémie, les championnats de France juniors devraient se disputer en novembre.

“Ce qui est bien, c’est que les clubs, les coachs sont en train de réaliser un travail complet. Ils les forment complètement sur plusieurs courses, plusieurs longueurs donc c’est ça qui est intéressant”, explique Sylvain Roux, le directeur technique fédéral.

Conscient que les championnats de France jeunes rassemblent les meilleurs, Teherearii Oopa, l’un des nageurs qualifiés, dit être confiant : “ça me motive encore plus. Moi j’aime bien affronter des adversaires de haut niveau”.

2 nageurs représenteront aussi la Polynésie française lors des championnats de France en eau libre. Kurumanga Ellis a réalisé il y a quelques jours un temps de 17 minutes et 10 secondes au 1500m nage libre. Il accompagnera donc son partenaire d’entrainement Naël Roux du 10 au 13 juin à Gravelines.

“Je suis qualifié déjà depuis décembre”, confie Naël Roux. “Je vais essayer de me qualifier, grâce à ce championnat de France, aux championnats d’Europe juniors en eau libre, qui se passeront en Hongrie à Budapest. Une semaine avant, on va relâcher un peu pour garder du jus”.

Nos pépites auront encore un mois pour affoler les chronos. La saison locale devrait se terminer en beauté, du vendredi 11 au dimanche 13 juin à Tipaerui avec les Championnats de Polynésie.

infos coronavirus