samedi 15 août 2020
A VOIR

|

Mondial 2018 : la Belgique tremble mais se qualifie !

Publié le

Publié le 01/07/2018 à 11:41 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:53
Lecture < 1 min.

A 20 minutes du coup de sifflet final, les Japonais croyaient bien réaliser le plus grand exploit de leur histoire : se hisser en quart de finale d’une Coupe du monde. Ils mènent alors 2-0 face à une formidable et talentueuse équipe belge mais qui malheureusement n’a pas su jusque-là concrétiser ses innombrables occasions.
 
A contrario, côté japonais avec deux buts de Haraguchi et Inui en début de deuxième mi-temps pour presque autant d’occasions, c’est le match parfait.
 
Mais grâce à un coaching payant du sélectionneur belge Roberto Martinez, les deux remplaçants Vertonghen, puis Felaini réduisent le score peu après leur entrée en jeu.

Mieux encore, suite à un corner des Japonais, le gardien belge lance une contre-attaque fulgurante à trois passes conclue par un but de Chadli à quelques secondes de la fin des arrêts de jeu. Cette miraculeuse qualification rend fou de bonheur les Diables Rouges alors que leurs adversaires sont effondrés sur le terrain.

La Belgique rencontrera en quart de finale le Brésil qui s’est imposé 2-0 face au Mexique.

Pour voir le replay du match, c’est ICI

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Covid-19 : des cas contact de l’escadron mobile de...

Un site internet d'actualité en métropole rapportait ce jeudi que 50 militaires revenus de Polynésie, avaient été testés positifs à la covid-19....

À Raiatea, la lutte contre le Covid-19 continue

Olivier Touboul, docteur en pharmacie, sillonne actuellement les Raromatai pour des campagnes de prévention et de sensibilisation. L’objectif est d’aider la population à mieux se protéger contre le coronavirus.

Situation sanitaire : le haut-commissaire fait un rappel à...

Face à la hausse du nombre de cas positifs, le haut-commissaire a rappelé avec fermeté les mesures drastiques qui s’imposent à l’ensemble...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV