jeudi 22 octobre 2020
A VOIR

|

Moloka’i Hoe : la préparation des juniors d’EDT Va’a

Publié le

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

Publié le 12/10/2019 à 10:15 - Mise à jour le 17/10/2019 à 15:40
Lecture < 1 min.

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

Une fois descendu de l’avion, direction la plage de Haleolono en 4×4. Pas question de perdre une minute pour cette équipe de juniors, car l’enjeu est de taille : tenter de remporter le titre dans cette catégorie.

Le coach Jean-Pierre Barff préfère prendre de l’avance et peaufiner tous les détails avant le jour J. Pour lui, « l’objectif est d’arriver dans les cinq premiers », confie-t-il.

Il en est convaincu, son équipe est prête à titiller les meilleures équipes dimanche. Les rameurs aussi sont confiants. « On vient ici avec de la confiance et un bon barreur aussi », lance Tuanui Daniel, le capitaine de l’équipe.

« Il y a beaucoup de gens qui nous regardent et on aimerait bien que Tahiti soit fière de nous », déclare de son côté Jean Amin, l’un des rameurs.

Dimanche, onze team tahitiennes prendront le départ de la Moloka’i Hoe. Jamais cette course hawaiienne n’avait compté autant d’équipages du fenua. Selon certains passionnés du va’a, les directs de Tahiti Nui Télévision depuis quatre ans ont motivé les troupes.

REPORTAGEAndré Vohi

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.