lundi 16 septembre 2019
A VOIR

|

Mateia Hiquily remporte les trials de la Tahiti Pro Teahupoo

Publié le

Publié le 06/08/2018 à 14:47 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:52
Lecture 2 minutes

De très belles vagues ce mardi pour les Trials de la Tahiti Pro Teahupoo. Le premier round a été marqué par la performance de Eimeo Czermak, 15 ans seulement, qui a surfé une vague notée 9.1. Le légendaire Vetea David n’a quant à lui pas franchi l’étape. Une dizaine de Tahitiens ont accédé au round 2.

>>> Lire aussi : Vidéo – Trials Tahiti pro Teahupoo : Eimeo Czermak, 15 ans, du talent

En quarts de finale, les locaux n’ont pas relâché leurs efforts. Mateia Hiquily a pris une très belle vague notée 9.65 face à Barron Mamiya. Tikanui Smith s’est qualifié face à Mihimana Braye mais pas sans mal. Il a dû sortir de l’eau pour se faire soigner juste après sa série.  Le Brésilien Bruno Santos, qui a fait LA vague parfaite de la compétition (une performance notée 10 au round 2) a éliminé Kevin Bourez, le frère du Spartan. 

3 des 4 surfeurs qualifiés pour les demi-finales étaient des Tahitiens : Tikanui Smith, Matahi Drollet, Mateia Hiquily. Il y avait deux places à remporter pour le Main event. Il était prévu que le premier Tahitien à se qualifier pour la finale décrocherait une Wild Card et que le gagnant des Trials serait lui aussi qualifié pour le Main event.  

>>> Lire aussi : Vidéo – Trials Tahiti Pro Teahupoo : Tikanui Smith et Mateia Hiquily intègrent le tour

Tikanui Smith a obtenu sa Wild Card en se qualifiant le premier pour la finale. Malgré ses blessures, il a battu Bruno Santos. 
De son côté, Mateia Hiquily a battu Matahi Drollet et accédé à la finale, se qualifiant d’office pour le Main event. 

C’est une finale plutôt calme qui a conclu la journée. Tikanui, blessé, a arrêté avant la fin, sans regret puisqu’il avait déjà obtenu sa place pour le grand événement. Mateia a donc remporté les Trials. Les deux surfeurs locaux ont déjà les yeux rivés sur la suite : “On va essayé d’aller le plus loin possible”, a réagi Mateia au micro de Tahiti Nui Télévision. 

Rédaction web 

Rendez-vous du 10 au 21 août sur TNTV pour suivre le main event. 
Retrouvez notre page spéciale en cliquant ICI

 

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Puunui : trop de maisons, pas assez d’eau

Sur les hauteurs de Puunui, la pression de l’eau ne cesse de diminuer. En plus de la sécheresse, depuis 18 ans, le nombre d’habitations implantées sur ce domaine agricole, a explosé.

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV