Mata Are Race : victoire autoritaire de Revi Thon Sing en V1

Publié le

C’est l’un des rendez-vous incontournables de la saison de va’a. La Mata Are Race s’est tenue hier samedi entre la baie de Taaone et le parc Vairai, à Punaauia. Dans la catégorie reine des seniors homme, Revi Thong Sing a mené la course de bout en bout pour s’imposer en 1 heure et 36 minutes.

Publié le 07/04/2024 à 12:32 - Mise à jour le 08/04/2024 à 10:10

C’est l’un des rendez-vous incontournables de la saison de va’a. La Mata Are Race s’est tenue hier samedi entre la baie de Taaone et le parc Vairai, à Punaauia. Dans la catégorie reine des seniors homme, Revi Thong Sing a mené la course de bout en bout pour s’imposer en 1 heure et 36 minutes.


Il y avait du beau monde, ce samedi, sur la ligne de départ de la 18e édition de la Mata Are Surf Ski Race, classique du va’a compétitif se disputant entre Pirae et le parc Vairai. La course s’est disputée dans des conditions particulièrement exigeantes pour les rameurs, entre chaleur insoutenable et un tataraa vaa difficile.

Le top départ est donné tôt, le matin. Très vite, les premières pirogues se détachent au large. Sous un soleil de plomb, mais avec de bonnes conditions de surf entre Pirae et Faa’a, Revi Thon Sing commence son récital. Derrière le sociétaire d’EDT Va’a, on retrouve Hitiroa Masingue, Tapuarii Tamaititahio et les Shelliens Brice Punuataahitua et Keoni Sulpice.

Des rivaux qui n’arrivent pas à prendre le meilleur sur Revi Thon Sing. Dans le lagon de Punaauia, le aito fait parler sa puissance et creuse l’écart pour s’offrir une victoire méritée au parc Vairai. « C’était pas prévu que je mène comme ça la course, s’est-il étonné à son arrivée. J’étais à l’aise dans le surf (…) J’étais calme, en train de bien gérer. Arrivé au poteau noir, j’ai commencé à travailler ». 

(Crédit Photo : TNTV)

Hotuiterai Poroi, parti dans les 50-60, réussit de son côté une belle remontée pour s’offrir la deuxième place devant Hitiroa Masingue. « J’ai cravaché pour vite revenir devant. J’ai pensé à Stevie boy, le coup qu’il avait fait à la Taaroa race, confie-t-il. Une inspiration qui lui vaut d’être « très content » de sa 2e place.

S’il fallait un déçu, c’est bien le faahoro de Shell Va’a, Keoni Sulpice. S’il finit au pied du podium, le jeune Shellien montre qu’il est au niveau pour sa première année en senior. « Je me suis un peu énervé sur le plan d’eau, arrivé à la marina Taina, à cause des bateaux, concède-t-il. Je suis sorti de la course dans ma tête. J’étais énervé jusqu’à l’arrivée. Quand tu penses négatif, après tu te fais bouffer« , a-t-il constaté, amer.

Deux rendez-vous sont programmés le week-end prochain pour les rameurs : la deuxième journée du championnat de Tahiti de vitesse et la Ariimatatini Race organisée à Rangiroa.

Dernières news

Activer le son Couper le son