dimanche 15 mai 2022
A VOIR

|

Communiqué

Marquises – La Vakaiki 2022 aura lieu du 23 au 29 mai à Ua Pou

Publié le

COMMUNIQUÉ - Le ministre de la Jeunesse, et de la Prévention contre la délinquance, en charge des Sports, Naea Bennett, a reçu le jeudi 7 avril dernier, dans ses locaux, un artiste et grand défenseur de la Culture et du Sport, Rataro Ohotoua, également fondateur de la Vakaiki.

Publié le 14/04/2022 à 11:46 - Mise à jour le 14/04/2022 à 13:57
Lecture 2 minutes

COMMUNIQUÉ - Le ministre de la Jeunesse, et de la Prévention contre la délinquance, en charge des Sports, Naea Bennett, a reçu le jeudi 7 avril dernier, dans ses locaux, un artiste et grand défenseur de la Culture et du Sport, Rataro Ohotoua, également fondateur de la Vakaiki.

Cette visite de courtoisie avait pour objet la présentation du programme prévisionnel de la Vakaiki édition 2022, qui se déroulera du 23 au 29 mai, dans l’archipel des Marquises, sur l’île de Ua Pou.

Pour rappel, la première édition de la Vakaiki a vu le jour en 2012, et ne concernait, au départ, que la pratique du Va’a. Il s’agit d’un événement annuel, à l’exception de 2020, en raison de la Covid. Depuis 2018, l’événement réunit plusieurs disciplines sportives, dans l’optique notamment de créer ‘’un boom économique’’, explique Rataro, fondateur de l’événement.

Il a également réussi à mettre en place une collaboration avec les présidents des différentes associations sportives de l’île et, aujourd’hui, la Vakaiki fait partie des grandes manifestations du territoire.

Cet événement sportif et culturel multidisciplinaire accueillera les délégations à compter du 23 mai, avec au programme pour cette édition 2022, des compétitions de tennis, de Tuaro Maohi, de va’a, de pétanque, de volley-ball, de football, de futsal, de handball et de basket.

Un concours de la meilleure sculpture de trophée en bois sera également organisé.

Des grandes soirées artistiques et culturelles avec un festival ukulele et danse raviront athlètes et spectateurs qui feront le déplacement, pour l’occasion.

Rataro a invité le ministre Naea Bennett à participer à l’événement. Ce dernier lui a fait part de son grand intérêt pour le projet qui répond parfaitement aux besoins des jeunes polynésiens, de pouvoir s’exprimer, non seulement à travers le sport, mais aussi à travers la culture.

L’autre raison de la visite de Rataro était aussi de partager son projet de lutte contre toute addiction, et notamment la drogue, l’alcool, le décrochage scolaire, et tout cela par le biais de son école de Va’a.

Se projeter dans l’avenir, telle est la finalité de ces 2 projets. En effet, Rataro prend très au sérieux les préparatifs aux Jeux du Pacifique de 2027.

infos coronavirus