jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

Lycée Diadème : le tennis de table rejoint le programme de parcours d’excellence sportive

Publié le

Percer dans le haut-niveau sportif en poursuivant ses études. C’est ce que le Pôle performance du Lycée du Diadème propose depuis un an. Ce projet est soutenu par le ministère, la DGEE et les fédérations sportives. Ce vendredi matin, la convention a été reconduite au lycée de Pirae. À la rentrée, le tennis de table s’ajoutera à la liste des disciplines proposées.

Publié le 12/06/2020 à 16:04 - Mise à jour le 12/06/2020 à 16:26
Lecture 2 minutes

Percer dans le haut-niveau sportif en poursuivant ses études. C’est ce que le Pôle performance du Lycée du Diadème propose depuis un an. Ce projet est soutenu par le ministère, la DGEE et les fédérations sportives. Ce vendredi matin, la convention a été reconduite au lycée de Pirae. À la rentrée, le tennis de table s’ajoutera à la liste des disciplines proposées.

Aujourd’hui, il existe trois dispositifs sportifs proposés dans les établissements scolaires : la classe à projet ; la section sportive et le pôle performance. Ils permettent aux élèves d’aménager leurs emplois du temps pour concilier les études avec les entraînements. « Quand on démarre le dispositif de haut niveau, on commence progressivement. La première étape c’est la classe à projet, c’est un peu une expérience qu’on met en place pour voir si ça fonctionne, les élèves, il faut qu’ils s’adaptent au dispositif parce que c’est quand même un emploi du temps aménagé pour ces élèves. On commence par la classe aménagée, ensuite c’est une section sportive pour arriver au haut-niveau. (…) Le souhait c’est d’accompagner nos élèves au niveau maximum comme pour intégrer l’Insep à Paris », explique la ministre de l’Education, de la Jeunesse et des Sports Christelle Lehartel.

Le lycée est bien situé, à proximité de structures sportives : le complexe sportif Napoléon Spitz à Fautau’a, mais aussi la piscine, le terrain et la salle fédérale de tennis de table à Pater. La fédération de natation fait partie du projet pilote. Au départ, 5 élèves y étaient inscrits. L’an prochain ils seront 10. « On a été le projet pilote (…) avec la partie natation. Là c’est un renouvellement, souligne Michel Sommers président de la fédération tahitienne de natation. On a eu 5 nageurs qui ont évolué dans le centre d’entraînement de haut niveau de la Fédération. Et aujourd’hui c’est un renouvellement et l’établissement va intégrer 5 nouvelles personnes, donc le nombre d’athlètes qui vont accéder à ce centre de formation va passer à 10. »

Le pôle du Diadème proposera une deuxième discipline : le tennis de table. Six collégiens ont choisi cette voie. « La première phase c’était l’ouverture de la section sportive au collège de Taaone qui fonctionne très bien. Et forcément la suite logique, c’est ce pôle de haut niveau au lycée Diadème » nous dit Gérald Huiotu, président de la fédération tahitienne de tennis de table

D’autres établissements proposeront aussi des parcours sportifs. C’est par exemple le cas au collège de Papara, qui inaugurera une classe à projet beach soccer à la rentrée.

infos coronavirus