samedi 6 mars 2021
A VOIR

|

Lutte : une délégation resserrée pour les Océania de Guam

Publié le

Publié le 11/02/2018 à 10:01 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:54
Lecture 2 minutes

Direction : les Océania de Guam en mai prochain. Ce samedi, une vingtaine de lutteurs s’est retrouvée pour la deuxième compétition de la saison dans le dojo de Vaitavava. Ces rencontres avaient pour objectif de sélectionner ceux qui rejoindront la délégation pour les Océania. Budget restreint oblige, les athlètes à s’envoler pour Guam seront peu nombreux cette année.
 
Après un an d’absence, Tamatea Taataroaa  fait un  retour triomphal sur le tapis. Le guerrier de Papara  a remporté la catégorie des -92 kgs.
 
Chez les plus de 97 kg, Loïc Tautu s’est imposé haut la main. Son frère Je et Manuiki Shui  ont pris la 2ème et 3ème  place.  Le lutteur-rugbymen veut réitérer son exploit de l’an dernier. Il avait arraché la médaille d’or en lutte gréco-romaine en terrassant le champion des îles Palau Florent Temengil. Mais cette fois-ci le niveau sera encore plus élevé.

Chez les – de 97 kg, le viking de Papara était le seul en course, Rumia Tenauri a donc choisi  d’évoluer dans la catégorie supérieure. Il a fini à la troisième place ex æquo avec Manuiki Shui.
 
Chez les moins de 70 kg Keoni Terorotua s’est illustré encore au sommet du podium. Il s’est défait en finale du spécialiste de Jiu-Jitsu Brésilien Justin Woodruff de Mahina Venus.

Dans les autres catégories, Jonathan Biarez l’a emporté en – de 86 kg, Tumauiroa Nordman en – 79 et Chris Mervin en – de 74 kgs.

Le reportage de Oriano Tefau

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu