fbpx
mercredi 19 février 2020
A VOIR

|

Les pistes d’athlétisme de Tahiti bientôt rénovées

Publié le

Publié le 30/08/2018 à 14:42 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:52
Lecture 2 minutes

Les pistes d’athlétisme de Polynésie française sont dans le même état, voire pire, que celui des routes de Tahiti. Les trous y sont immenses. Le revêtement part en lambeaux. Pratiquer l’athlétisme en Polynésie relève du parcours du combattant.

Les deux seules pistes de Tahiti sont loin de faire rêver. Titaua Juventin-Morin, présidente de la fédération d’athlétisme de Polynésie, note : “La Punaruu a été refait il y deux ans, mais la piste n’est pas aux normes. Il manque un ou deux centimètres sur le tour. Le stade Pater, lui, n’est plus du tout accessible et donc interdit aux compétitions. On fait des compétitions à la Punaruu mais s’il y a un record, il ne peut pas être homologué.”

Une situation qui va bientôt changer. En janvier 2019, Pater se dotera d’une nouvelle pelouse, d’éclairage Led et surtout d’une piste flambant neuve. Le Pays ne lésine pas sur les moyens : 230 millions seront investis dans la rénovation du stade. Encore faut-il que les équipements soient durables et de qualité.

Christophe Charpentier, président de la commission des équipements sportifs à la fédération française d’athlétisme, est actuellement au fenua, pour aider l’institut de la jeunesse et des sports à définir un cahier des charges. Le spécialiste lance : “Il ne faut pas faire du rafistolage ! Il faut des installations sur lesquelles on peut signer pour 156 ans sans problème… Il y aura toujours de la maintenance à faire, à retracer des lignes mais que ça ne devienne pas dans l’état où c’est actuellement…”

Il n’y a pas que Pater qui bénéficiera de cette rénovation. L’IJSPF a également lancé la construction d’un grand complexe sportif à Hitia’a. Un autre verra le jour à Papara. Début 2019, le stade de la Punaruu à Punaauia sera de nouveau éclairé.

Un peu plus tard, la salle Fautaua, elle aussi, sera remise à neuf. En tout, depuis 2015, l’IJSPF s’est vue octroyé près d’un milliard 600 millions de Fcfp, avec pour mission : améliorer les performances de nos athlètes et encourager la pratique du sport.

 

Rédaction web avec Tamara Sentis 

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X