jeudi 17 septembre 2020
A VOIR

|

Les JO 2024 de surf inquiètent le collectif Mata Ara Ia Teahupoo

Publié le

À Teahupoo, ce sont les aménagements pour accueillir les JO 2024 de surf qui inquiètent le collectif Mata Ara Ia Teahupoo. Ses membres, des prestataires touristiques et des habitants du village, nous disent ne pas être opposés au projet, mais il y aurait, selon eux, beaucoup de zones d’ombre notamment sur la partie environnementale du dossier.

Publié le 11/09/2020 à 10:50 - Mise à jour le 11/09/2020 à 10:50
Lecture 2 minutes

À Teahupoo, ce sont les aménagements pour accueillir les JO 2024 de surf qui inquiètent le collectif Mata Ara Ia Teahupoo. Ses membres, des prestataires touristiques et des habitants du village, nous disent ne pas être opposés au projet, mais il y aurait, selon eux, beaucoup de zones d’ombre notamment sur la partie environnementale du dossier.

C’est en mer que le collectif nous donne rendez-vous. C’est dans cet environnement préservé que les Jeux Olympique de surf auront lieu en 2024. Une aubaine pour les prestataires touristiques et les 1500 habitants du village. Pourtant, le collectif Mata Ara Ia Teahupoo se dit inquiet. « Nous souhaitons avoir accès au dossier, que le dossier soit transparent pour qu’on puisse ensemble travailler et proposer des solutions pour que cet événement des JO soit une réussite », déclare Cindy Otcenasek.

Aménagement d’un scafolding pouvant accueillir 200 personnes alors que l’actuel en accueille 10. Création d’un village olympique de 24 logements, remblais du domaine Rose déjà cultivé par un agriculteur… Ce ne sont là que quelques-unes des informations qu’auraient obtenues le collectif, mais juste assez pour que les hébergeurs ne soient pas rassurés. Aimatarii Levy est propriétaire d’une pension de famille. Elle souhaite que « les gens de Teahupoo puissent avoir leur mot à dire, puissent s’exprimer sur ce qui risque de leur arriver. Non seulement sur les deux semaines, mais sur les années bien avant parce qu’il y aura des constructions, et les années après. Lorsque les JO vont partir, qu’est-ce qui va rester ici et quels seront les impacts pour nous ? Visuel, environnemental, économique… Voilà. »

Les surfeurs eux non plus ne sont pas rassurés. Les travaux d’enrochements modifieraient selon eux, l’utilisation de l’embouchure de la Fauoro : « Il n’y aura plus de vagues à tātahi, les enfants ne pourront plus apprendre à surfer à tātahi. On est quand même à Teahupoo. C’est la Mecque du surf, pas que à Tahiti. C’est la Mecque du surf au niveau mondial. C’est la meille ure vague au monde. Et quoi de mieux qu’une petite vague en bord de plage pour nos enfants de Teahupoo pour s’entraîner et un jour peut-être les voir briller sur notre célèbre vague », estime Tahurai Henry.

Le collectif Mata Ara Ia Teahupoo rassure : il n’est pas opposé au projet. L’équipe en charge du projet a fait savoir par voie de communiqué que les élus de Taiarapu Ouest ont été inclus dans les échanges mais que rien n’avait encore été validé. Le collectif est d’ailleurs invité a échanger avec les comités organisateurs local et national de ces JO 2024 ce vendredi.

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV