mercredi 10 août 2022
A VOIR

|

Les jeunes de Pamatai s’essayent au breakdance

Publié le

À travers la commune, à Pamatai, 10 adolescents apprentis du breakdance étaient conviés pour une session d’initiation, depuis lundi dernier. Le breakdance fera son entrée comme discipline olympique aux Jeux de Paris 2024.

Publié le 05/08/2022 à 9:55 - Mise à jour le 05/08/2022 à 10:01
Lecture 2 minutes

À travers la commune, à Pamatai, 10 adolescents apprentis du breakdance étaient conviés pour une session d’initiation, depuis lundi dernier. Le breakdance fera son entrée comme discipline olympique aux Jeux de Paris 2024.

Depuis une semaine, l’association Yes we dance propose aux enfants de Pamatai une séance d’initiation de breakdance. Cette danse de rue née à New York dans les années 1970 est caractérisé par ses mouvements de corps saccadés, son aspect acrobatique et ses figures au sol. Spectaculaire, elle s’est largement développée, notamment en France, où la discipline entrera aux Jeux Olympiques de Paris en 2024.

10 jeunes apprentis issus de Te Huri Tau ont participé à ce mode d’expression corporelle sous la houlette de Warren Faaeva, de l’école Breaking Motion. C’est un artiste et passionné de longue date de cette discipline : “L’objectif premier, c’est de s’amuser sans aucune contrainte physique. C’est un exercice idéal pour les enfants qui manquent de confiance. Lorsqu’ils ont trouvé un pas qui leur convient, la confiance naît et ils se lancent. Ils savent également qu’il n’y aura jamais de jugement et je leur conseille de se lâcher”. 

(Crédit Photo : Commune de Faaa)

Cette danse s’inscrit dans le mouvement hip-hop, au même titre que le graff ou le rap. C’est une expression scénique qui met le corps en mouvement pour transmettre un message, rappelle Warren Faaeva : “C’est un langage universel qui transmet des émotions tant sur le plan intellectuel que spirituel. La danse est un moyen de distraction mais est aussi utilisée pour l’éducation des enfants. En effet, la danse permet aux enfants de se développer et de s’exprimer plus librement. De plus, c’est un sport qui se démarque par sa dimension acrobatique, ses figures au sol et le principe de battles. Aujourd’hui, ces jeunes sont aptes à intégrer une équipe”.

infos coronavirus