mardi 27 juillet 2021
A VOIR

|

Les compétitions sportives rouvertes au public

Publié le

Les compétitions sportives qui se déroulaient jusqu’à présent à huis clos pourront dès ce jeudi recevoir du public, à condition bien sûr de respecter les règles sanitaires en vigueur.

Publié le 08/04/2021 à 10:15 - Mise à jour le 08/04/2021 à 10:15
Lecture < 1 min.

Les compétitions sportives qui se déroulaient jusqu’à présent à huis clos pourront dès ce jeudi recevoir du public, à condition bien sûr de respecter les règles sanitaires en vigueur.

Le public va faire son retour dans les stades et les salles omnisports. Mais toujours en respectant quelques règles : la distanciation d’un mètre entre chaque spectateur et le port du masque durant les compétitions, mais aussi la limitation du public à la moitié de la capacité d’accueil des salles.

Pour ce qui est des compétitions en plein air, les rassemblements de plus de 15 personnes sont interdits, idem pour la restauration sur site. Des règles simples à respecter.

“La discipline est une des valeurs du sport, et le respect des règles également, indique Louis Provost, le directeur du Comité olympique de Polynésie française. Donc il faut la mettre en application et faire preuve encore de patience comme l’a été le monde sportif. Et je tiens à remercier les présidents de fédérations, les présidents de clubs et les athlètes d’avoir été aussi patients que ça. Parce que le sport est également un moyen de permettre à la population d’avoir des repères.”

Les clubs n’en attendaient pas mieux. Le retour des spectateurs va motiver les athlètes et redonner des couleurs aux disciplines sportives boudées depuis la pandémie de covid-19. Tous sont prêts à accueillir le public.

“Ça va être une première parce que nos précédents matchs étaient à huis clos, donc avec le staff, on va voir comment on va mettre le public dans les tribunes”, confie Taro Maraetefau, éducateur au club de basketball de Arue.

Si l’assouplissement des règles sanitaires va apporter un peu de souffle aux différents clubs, il appartient à chacun de veiller à leur respect.

infos coronavirus