mercredi 12 août 2020
A VOIR

|

Le stade Louis Ganivet bientôt aux normes Fifa

Publié le

Les travaux de rénovation avaient été interrompus à cause de la crise sanitaire. Quatre mois de chantier sont prévus avant d’inaugurer la nouvelle enceinte sportive. À terme, des matchs internationaux pourront être joué sur ce terrain.

Publié le 17/06/2020 à 15:28 - Mise à jour le 17/06/2020 à 15:45
Lecture 2 minutes

Les travaux de rénovation avaient été interrompus à cause de la crise sanitaire. Quatre mois de chantier sont prévus avant d’inaugurer la nouvelle enceinte sportive. À terme, des matchs internationaux pourront être joué sur ce terrain.

Toute la couverture en gazon synthétique du terrain a entièrement été retirée. Le stade de football avait été inauguré en 2007 avec ce nouveau revêtement qui, depuis, a fait son temps. Le ballet des engins est en cours pour rabaisser le niveau et installer les drains pour l’irrigation. Le chantier d’un montant de 460 millions de Fcfp (40% du Pays et 60% de la commune) concerne la réfection totale de l’enceinte sportive.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Du sol aux tribunes bientôt couvertes, le stade répondra aux normes FIFA niveau 1. Des matchs internationaux de l’OFC Champions League, de la Coupe de France, pourront donc être joués sur le futur terrain de 105 mètres de long sur 68 mètres de large. Un stade d’entrainement sort aussi de terre.

Et avec ces nouveaux terrains en synthétique, les frais d’entretien seront réduits : « 20 fois moins cher que pour un terrain naturel » précise Leon Tefau, secrétaire général de l’AS Tefana.

Les poteaux d’éclairage vont être surélevés à 33 mètres.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Le stade Louis Gavinet prend une nouvelle dimension et pourra même accueillir les grandes compétitions sportives du Pacifique sud. Côté ballon rond, les joueurs de l’AS Tefana pourront fouler le nouveau stade en octobre 2020.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Hausse du Covid-19 en Polynésie : 71 cas, de nouvelles...

Retrouvez dans notre liveblog les déclarations du Haut-Commissaire Dominique Sorain et du Président de la Polynésie française Edouard Fritch, concernant les mesures de lutte contre le Covid-19, suite à la hausse de nouveaux cas.

Gaz de Tahiti : les zones de stockage sous...

Le stockage de gaz et d’hydrocarbures à Motu Uta répond à une surveillance stricte. La double explosion survenue à Beyrouth la semaine dernière a interpellé les Polynésiens sur le risque d’accident d’industriel. Nous avons pu accéder au dépôt de Gaz de Tahiti . Dans cette zone très réglementée, des systèmes de détection de gaz ou de flammes sont installés tout autour des installations.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV