samedi 4 juillet 2020
A VOIR

|

Le « Plogging », allier sport et protection de l’environnement

Publié le

Une trentaine de personnes s’est réunie, ce samedi matin, sur les hauteurs de Tipaerui, à Papeete, pour une séance de « plogging ». Le principe : faire du sport tout en nettoyant la nature. Et les participants ont eu fort à faire.

Publié le 21/09/2019 à 13:48 - Mise à jour le 23/09/2019 à 10:08
Lecture < 1 min.

Une trentaine de personnes s’est réunie, ce samedi matin, sur les hauteurs de Tipaerui, à Papeete, pour une séance de « plogging ». Le principe : faire du sport tout en nettoyant la nature. Et les participants ont eu fort à faire.

David Martins, professeur au collège Henri Hiro est venu avec sa famille et un groupe d’élèves volontaires. Après quelques pas à peine, plusieurs sacs de déchets sont remontés du versant qui longe le cimetière de l’Uranie.

« On se rend compte qu’il y a besoin de main-d’œuvre car les déchets sont nombreux et variés. On vient de trouver une batterie, pas mal de tessons de verre et quelques cannettes aussi », souffle-t-il. Et la collecte se poursuit avec des pneus de voiture, des pots de peinture et même…un chauffe-eau.

Les participants ne chôment pas…mais c’est aussi le but du plogging, être toujours en mouvement. « Il y a tellement de déchets que tu fais des squats en fait. Tu ramasses et tu te lèves », sourit Laiza Pautehea

Dans le monde entier des personnes se sont mobilisées en faveur de l’environnement ce samedi, jour du World Clean Up Day. Au fenua, on s’est retroussé les manches à Tahiti, Moorea ainsi qu’à Raiatea.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

La fondation Te Ti’aturi Nei vient en aide aux...

Une distribution solidaire de denrées alimentaires a eu lieu ce samedi. L’opération a pu voir le jour grâce à la fondation Te Ti’aturi Nei de Paul et Mareva Marciano. Un partenariat avec la Croix-Rouge et Carrefour a permis a plusieurs dizaines de familles en difficulté de se voir offrir des produits de première nécessité.

Taui à Paea : la persévérance de Tony Géros...

Cela fait trente ans qu’Antony Géros brigue, inlassablement, la mairie de Paea. Dimanche soir, l’homme fort des indépendantistes a fini, à l’issue d’une cinquième candidature par remporter le siège de tavana et offrir aux Bleus une deuxième commune sur Tahiti.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV