dimanche 25 octobre 2020
A VOIR

|

Le « Plogging », allier sport et protection de l’environnement

Publié le

Une trentaine de personnes s’est réunie, ce samedi matin, sur les hauteurs de Tipaerui, à Papeete, pour une séance de « plogging ». Le principe : faire du sport tout en nettoyant la nature. Et les participants ont eu fort à faire.

Publié le 21/09/2019 à 13:48 - Mise à jour le 23/09/2019 à 10:08
Lecture < 1 min.

Une trentaine de personnes s’est réunie, ce samedi matin, sur les hauteurs de Tipaerui, à Papeete, pour une séance de « plogging ». Le principe : faire du sport tout en nettoyant la nature. Et les participants ont eu fort à faire.

David Martins, professeur au collège Henri Hiro est venu avec sa famille et un groupe d’élèves volontaires. Après quelques pas à peine, plusieurs sacs de déchets sont remontés du versant qui longe le cimetière de l’Uranie.

« On se rend compte qu’il y a besoin de main-d’œuvre car les déchets sont nombreux et variés. On vient de trouver une batterie, pas mal de tessons de verre et quelques cannettes aussi », souffle-t-il. Et la collecte se poursuit avec des pneus de voiture, des pots de peinture et même…un chauffe-eau.

Les participants ne chôment pas…mais c’est aussi le but du plogging, être toujours en mouvement. « Il y a tellement de déchets que tu fais des squats en fait. Tu ramasses et tu te lèves », sourit Laiza Pautehea

Dans le monde entier des personnes se sont mobilisées en faveur de l’environnement ce samedi, jour du World Clean Up Day. Au fenua, on s’est retroussé les manches à Tahiti, Moorea ainsi qu’à Raiatea.

infos coronavirus