samedi 8 mai 2021
A VOIR

|

Le kite-surf ne se pratique toujours pas tranquillement à Moorea

Publié le

Publié le 12/07/2016 à 16:26 - Mise à jour le 27/06/2019 à 11:00
Lecture < 1 min.

« Ils nous ont pourchassé, moi ils m’ont carrément arrêté » raconte Vatea Quesnot au micro de Tahiti Nui Télévision. Mardi, le président de l’association Moorea Kite-surf est allé célébrer la décision du tribunal en pratiquant son sport préféré. Un choix qui n’a pas été du goût des mutoi. Ces derniers sont allés à sa rencontre et lui ont demandé de cesser de pratiquer le kite-surf. Toujours selon le président de l’association, ils ont également indiqué qu’ils continueraient à effectuer des contrôles réguliers sur les kite-surfeurs.

« Tout le monde est perdant dans l’histoire » rappelle Vatea Quesnot « Nous on a perdu un an, Moorea également puisqu’un kite-surfeurs ça fait marcher l’économie. On aimerait bien renouer le dialogue avec monsieur le maire, mettre en place une réglementation et tout le monde est content. »

Depuis mardi, Vatea Quesnot indique que la mairie n’a pas cherché à entrer en contact avec son association.
Malgré les sollicitations de Tahiti Nui Télévision, le maire de Moorea a refusé de s’exprimer. Selon nos confrères de Radio 1, la commune aurait décidé de faire appel de la décision du tribunal administratif. 
 

Rédaction web (Interview Bertrand Parent)

 

infos coronavirus