vendredi 24 juin 2022
A VOIR

|

Le E-foot conquiert le fenua

Publié le

Le E-Foot se fait une place doucement mais sûrement, en Polynésie. Cette pratique du football virtuel a fait l’objet d’un premier tournoi, localement. Après les épreuves qualificatives le mois dernier ; les phases finales se sont déroulées ce jeudi. Elles ont rassemblé une trentaine de participants.

Publié le 29/05/2022 à 13:34 - Mise à jour le 30/05/2022 à 9:26
Lecture < 1 min.

Le E-Foot se fait une place doucement mais sûrement, en Polynésie. Cette pratique du football virtuel a fait l’objet d’un premier tournoi, localement. Après les épreuves qualificatives le mois dernier ; les phases finales se sont déroulées ce jeudi. Elles ont rassemblé une trentaine de participants.

Un événement qui donne un véritable élan à la discipline : la fédération tahitienne de football (FTF) souhaite le généraliser à travers les clubs. Une trentaine de joueurs ont passé les qualifications. Ils participent aux phases finales des E-Foot cup 2022 organisées, au siège de la fédération, à Pirae.

Un premier tournoi local pour le football virtuel jusqu’alors essentiellement pratiqué dans la sphère privée. Jérôme Beaulande, directeur technique de la FTF a été agréablement surpris par le niveau des Polynésiens : “On a vu des matchs de grande qualité, des joueurs qui prenaient beaucoup de plaisir, beaucoup de fairplay. On sait que ce n’est pas facile le fairplay avec les consoles de jeux”.

Depuis 2018, la France est dotée d’une équipe nationale de E-foot, la discipline rassemble 5 000 licenciés. Et la France a déjà remporté un titre mondial. Si en Polynésie, les cadres commencent à se mettre en place : la fédération ne manque pas d’ambitions. Elle espère “créer une commission E-Foot et monter d’autres actions avec des championnats” ou encore créer des clubs de E-Foot.

À l’issue des 62 matchs joués à 1 contre 1 ou 2 contre 2, c’est Yohann Ah-Wah qui remporte le tournoi. Le responsable de la fédération française de E-football, actuellement en Polynésie, a pu repérer plusieurs jeunes talents. Les gagnants auront l’opportunité de représenter la Polynésie lors d’un tournoi au niveau national.

infos coronavirus