dimanche 24 octobre 2021
A VOIR

|

Le complexe sportif d’Outumaoro rebaptisé Jacques Vii, en hommage à l’ancien maire

Publié le

Punaauia n'a pas oublié son tavana, Jacques Vii, maire de 1977 à 2008. Aujourd'hui, l'équipe municipale honore sa mémoire en lui dédiant le complexe sportif tout juste rénové, qui sera baptisé ce jeudi...

Publié le 25/11/2020 à 17:58 - Mise à jour le 26/11/2020 à 13:41
Lecture 3 minutes

Punaauia n'a pas oublié son tavana, Jacques Vii, maire de 1977 à 2008. Aujourd'hui, l'équipe municipale honore sa mémoire en lui dédiant le complexe sportif tout juste rénové, qui sera baptisé ce jeudi...

C’est un complexe sportif moderne et entièrement rénové qui sera mis à la disposition des enfants de Punaauia, ce jeudi. À Outumaoro, le site situé entre les écoles Maehaa Rua, Maehaa Nui et le CJA dispose d’un terrain de football en gazon synthétique, de pistes de course, d’aires de jeu et d’un skatepark. Les bâtiments abritent un dojo, des gradins, et un terrain dédié aux sports collectifs.

Les élèves des établissements scolaires mais aussi du CJA ou de l’université pourront s’adonner à l’athlétisme, au football, à la course, au basket ball, volley ball, ou encore au futsal…

Près de 300 millions de Fcfp ont été investis dans ce projet (cofinancé par la délégation au Développement des Communes, par le Syndicat Mixte en charge du Contrat de Ville, la Fédération Française de Football et la commune). Punaauia mettant l’accent sur l’accès au sport et aux loisirs pour tous.

Ce complexe, baptisé demain, portera le nom de celui qui a dirigé la commune pendant 30 ans. Jacques Vii.

Une fierté pour sa fille, Karyn, qui marche dans les pas de son père. Elle est l’une des conseillères municipales de la nouvelle mandature.

“C’est une fierté, c’est un honneur, c’est une grande joie pour nous, la famille, que l’on rallume sa mémoire. Aujourd’hui, de le mettre en avant, de lui rendre hommage de cette manière nous remplit de joie”, indique Karyn Vii, l’une des six enfants de celui que tout le monde appelait “Jacquot”. “Nous sommes reconnaissant envers tavana Simplicio d’avoir pris cette initiative en soumettant l’idée au conseil municipal“.

Karyn Vii s’est engagée aux côtés de l’équipe de Simplicio Lissant, à qui Jacques Vii avait mis le pied à l’étrier il y a plus de 20 ans, en le recrutant dans son équipe avec un certain… Rony Tumahai…

Tuterai Tumahai, l’un des fils de l’ancien tavana, s’est aussi lancé dans cette équipe municipale.

“Mon père a eu le don de repérer les maires ici”, plaisante la conseillère municipale dédiée aux matahiapo. “Et Rony Tumahai comme Simplicio Lissant se sont inscrits dans la droite ligne de l’esprit qu’il avait insufflé. Un esprit chaleureux, bienveillant… Il faisait attention à la population, à occuper les jeunes… C’est toujours la politique actuelle. Une politique de solidarité”.

Mon père ne m’avait pas préparé à cette carrière, à ce parcours politique, mais je l’ai vu évoluer… Un jour, Simplicio Lissant, que je connaissais du lycée, m’a proposé de me lancer dans l’aventure avec lui… et je me suis dit : pourquoi pas ? 

Après le parc Vaipoopoo qui porte aussi le nom de Rony Tumahai, et désormais le complexe sportif Jacques Vii : Punaauia n’oublie pas ses anciens tavana… d’autres hommages leurs seront rendus, indique Karyn Vii.

“Mon père, c’était un sportif du dimanche ! Mais il était porté sur l’avenir de la jeunesse ! Il avait ce souci d’occuper les jeunes. Alors un complexe sportif, c’est symbolique”!

Crédit : Tahiti Nui Télévision

Rédigé par

infos coronavirus