lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

La traversée de la Manche retardée manque de fonds

Publié le

Publié le 15/04/2014 à 7:50 - Mise à jour le 29/06/2019 à 22:54
Lecture < 1 min.

Le grand défi de ramer de Normandie jusqu’en Grande Bretagne en pirogue V6 était bien parti. L’équipement était trouvé et la pirogue était baptisée pour un départ prévu le 19 avril (Lire l’article). Mais il manque à l’équipe encore 720 000 Fcfp (6000 euros) nécessaires à la traversée en sécurité. En cause : le bateau accompagnateur s’est désisté à la dernière minute et les solutions de rechange sont plus onéreuses. De plus, comme l’explique Sébastien Le Meaux, de l’association Handi’vison : « les affaires maritimes ont depuis près de deux mois demandé un certain nombre de dossiers à remplir, les règles en matière de traversées sont strictes. Nous avions acquis – verbalement confirmé – la certitude que la traversée était autorisée à la date proposée par les affaires Maritimes. Malheureusement, une coquille s’est glissée dans le dossier, au sujet de l’homologation de la pirogue : autorisation à 12 milles des côtes, sauf que nous allons parcourir près de 70 milles. Nous voici à quelques jours de l’évènement, bloqués par ces contraintes administratives ».
L’équipe n’est donc pas en mesure de traverser comme prévu samedi prochain. 
TNTV vous tiendra au courant des mésaventures de ces rameurs.
Accéder au blog

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...