A VOIR

|

La Tahitienne : plus de 3500 femmes ont couru pour soutenir les malades du cancer

Publié le

La 20e édition de la célèbre et mythique course La Tahitienne organisée par l’Association Sportive Courir en Polynésie (ASCEP) s’est tenue samedi en fin de journée à Pirae. Cette course populaire d’une distance d’environ 3 km a réuni plus de 3500 coureuses.

Publié le 16/10/2022 à 12:16 - Mise à jour le 16/10/2022 à 13:03
Lecture 2 minutes

La 20e édition de la célèbre et mythique course La Tahitienne organisée par l’Association Sportive Courir en Polynésie (ASCEP) s’est tenue samedi en fin de journée à Pirae. Cette course populaire d’une distance d’environ 3 km a réuni plus de 3500 coureuses.

Comme chaque année, les femmes ont investi la mairie de Pirae. Vêtues de rose en grande majorité, elles sont venues pour soutenir celles qui combattent le cancer du sein.

Avec ou sans dossard, mais hyper motivées, elles ont été plus de 3500 coureuses à s’élancer à la conquête des 3 km à parcourir depuis la mairie de Pirae, direction le rond-point de Arue et retour au point de départ.

L’arrivée de la course La Tahitienne. Crédit : Tahiti Nui Télévision

Si certaines participantes ont couru, beaucoup marchaient, parfois en famille, chacune allant à son rythme. La Tahitienne est avant tout une manifestation populaire.

Les 3500 dossards prévus ont été vendus et beaucoup de personnes supplémentaires sont venus soutenir la cause. “L’événement finance des massages bien-être aux personnes atteintes de cancer pendant leur chimiothérapie”, explique Guy Ramond, organisateur.

Les 10 premières coureuses (à droite portant le dossard n°1906, Océane Tanguy) et une partie des membres de l’organisation de La Tahitienne. Crédit : Tahiti Nui Télévision.

Cette année, Océane Tanguy a été la plus rapide. Elle a terminé le parcours de 3km en 13 minutes et dix secondes de course : “C’était dur. Il fallait s’accrocher. La deuxième n’était pas loin derrière moi. Je me suis accrochée tout le long. J’ai essayé de relancer à plusieurs moments. Il y avait une très bonne ambiance, et je suis très contente de ma performance.”