vendredi 18 septembre 2020
A VOIR

|

La pratique du tennis autorisée… mais sous quelles conditions ?

Publié le

Le confinement étant désormais allégé, les joueurs de tennis peuvent retrouver les courts, mais ils doivent respecter des règles sanitaires strictes. La fédération tahitienne de tennis a donc rédigé un protocole destiné aux dirigeants des clubs, aux éducateurs et aux joueurs.

Publié le 09/05/2020 à 15:30 - Mise à jour le 10/05/2020 à 9:21
Lecture 3 minutes

Le confinement étant désormais allégé, les joueurs de tennis peuvent retrouver les courts, mais ils doivent respecter des règles sanitaires strictes. La fédération tahitienne de tennis a donc rédigé un protocole destiné aux dirigeants des clubs, aux éducateurs et aux joueurs.

Des gels hydro-alcooliques à l’entrée, des consignes et des affiches pédagogiques… : tel est le nouvel accueil dans les clubs de tennis du fenua. Désormais, les joueurs devront arriver en tenue de tennis avec leur propre matériel et jouer uniquement en simple. Ils devront également nettoyer le banc avec un produit désinfectant avant et après avoir joué. Des recommandations établies par la Fédération tahitienne de tennis (FTT) depuis vendredi. « Il fallait vraiment que ça reprenne. (…) C’est un bol d’oxygène pour les participants. (…) Après l’annonce de l’allègement du confinement, c’était possible pour les joueurs de pratiquer un sport de plein air comme le tennis, mais je ne voulais pas qu’ils reprennent sans un encadrement, un protocole vraiment précis pour leur sécurité. Je leur ai demandé d’être patients » déclare soulagée Ruth Manea, présidente de la FTT.

« On a mis en place un protocole pour le redémarrage du tennis dans les clubs. Ce protocole est résumé sous formé d’article avec des mesures d’hygiène et de sécurité qui étaient très importantes à mettre en place dans les clubs, sur le terrain et au niveau de l’enseignement. (…) Il faut faire attention aux balles qui peuvent être vecteurs de contamination car elle passe de main en main normalement. Donc nous avons proposé que chaque joueur marque ses balles ou alors un joueur engage les balles et l’autre ne les tient pas du tout en main. Sur le terrain, chaque joueur doit bien évidemment respecter la distanciation sociale, et que chacun tourne d’un côté et de l’autre du filet » explique Anne Criqui Leissner, directrice technique de la FTT. « Et on reste dans le tennis loisir. Nous proposons que le jeu reste un jeu de simple, à un contre un, et qu’il n’y ait pas de double, dans la première phase de redémarrage. On a aussi mis un protocole pour jouer au mur, un joueur à la fois qui tape la balle contre le mur » ajoute la directrice.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Les éducateurs ont également repris leurs activités. Et la formule est la même que celle des joueurs concernant l’hygiène et les distances de sécurité. Seul le professeur pourra toucher les balles. « Un banc pour l’élève à gauche, et moi je suis à droite. (…) On demande aux élèves de ne pas toucher les balles, à cause de la transpiration. Seul l’éducateur peut ramasser les balles. (…) Concernant le service, on laisse de côté pour éviter le contact avec l’élève et la balle, on essaie de travailler d’autres exercices en attendant le déconfinement total » précise Stéphano Chung, éducateur sportif.

Pour le moment, sont donc dispensés uniquement des cours individuels et non collectifs. L’activité ne peut se pratiquer qu’en loisir et en plein air, et la compétition n’est toujours pas autorisée. Les vestiaires et les club houses resteront fermés jusqu’à nouvel ordre.

REPORTAGEOriano Tefau

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Maupiti démissionne de la Communauté de communes de Hava’i,...

Suite à la décision des élus de Maupiti de démissionner de la Communauté des communes de Hava’i, la population s’inquiète du devenir de leur île en ce qui concerne le ramassage des ordures et le traitement de leurs déchets. Une décision mûrement réfléchie, selon le maire Woullingson Raufauore, qui ne digère pas le fait que Maupiti soit trop lésée vis-à-vis des autres communes adhérentes.

Cyclisme : Kahiri Endeler vainqueur de la 2e manche...

La deuxième manche de l’omnium au vélodrome de Fautau’a s'est disputée vendredi soir. Après un mois sans compétition à cause de l’épidémie, les coureurs ont repris leurs marques sur la piste. Deux épreuves au menu : le 200 mètres vitesse et le scratch. Des courses où Kahiri Endeler et Eddy Le Roux se sont parfaitement illustrés.

Arue : 1,6 tonne de déchets ramassés sur le...

La commune de Arue a lancé ce samedi matin son programme de nettoyage des 6 km de son littoral. Une action à laquelle ont participé plus de 100 bénévoles et qui a permis de récupérer 1,6 tonne de déchets.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV