fbpx
vendredi 22 novembre 2019
A VOIR

|

La Polynésie, championne de France de horse-ball

Publié le

Publié le 20/05/2018 à 10:29 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:53
Lecture 2 minutes

Seule parmi l’outre mer à s’être déplacée, Tahiti n’a pas fait le voyage pour rien, et cela malgré quelques handicaps de départ. Tout d’abord, la jeunesse de la discipline sous nos latitudes, mais surtout l’impossibilité d’amener ses montures et donc de monter des chevaux que les amazones tahitiennes ne connaissaient pas, alors que les autres participants montaient leur propre cheval.

Pour représenter la Polynésie dans cette épreuve, la fédération d’Equitation avait fait appel aux  meilleures cavalières de la saison 2017/2018 :  Heremana pierson 15 ans, Morgane Medan 15 ans, Maya menu 15 ans, Gabrielle Venot 16 ans et Emma Merel 14 ans, le tout sous la houlette d’Antonin Mianné, cadre technique de la fédération polynésienne d’équitation.

Un choix qui s’est révélé judicieux puisque face à une opposition où l’on retrouvait les meilleurs cavaliers de France dans cette discipline, les vahine ont éclaboussé de leur talent les rencontres.

La première journée, elles se sont défait de leur adversaire, Issoudin, sur le score de 5 à 1, résultat qui les envoie en demie-finale. Lors de celle-ci, elles se qualifient pour la finale en battant Auchy-les-Mines par 6 à 5. en finale alors qu’elles étaient menées par 4 à 2 par Entraygues, à la mi-temps, nos amazones renversaient la vapeur pour remporter la victoire par 7 à 4.

De bon augure pour l’avenir de ce sport en Polynésie.

Rédaction web

Le horse-ball est un sport collectif équestre adapté du jeu du Pato argentin, qui se joue avec une balle munie de six sangles avec l’objectif d’aller marquer des buts en faisant un minimum de trois passes.  dans le camp adverse. But qui ressemble à une sorte de panier de basket dont l’anneau est placé verticalement par rapport au sol à 4m de hauteur.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X