fbpx
dimanche 23 février 2020
A VOIR

|

La lutte sur sable fait sa rentrée

Publié le

Le beach wrestling a fait sa rentrée samedi sur le sable du parc Paofai où près d’une soixantaine de lutteurs se sont affrontés. En pleine expansion, la discipline a une fois de plus attiré des athlètes venus de différents horizons sportifs.

Publié le 26/01/2020 à 14:14 - Mise à jour le 26/01/2020 à 14:15
Lecture 2 minutes

Le beach wrestling a fait sa rentrée samedi sur le sable du parc Paofai où près d’une soixantaine de lutteurs se sont affrontés. En pleine expansion, la discipline a une fois de plus attiré des athlètes venus de différents horizons sportifs.

Les projections se sont enchaînées toute la matinée de samedi jusqu’à ce que le soleil arrive à son zénith. D’une durée maximale de 3 minutes, les duels prennent fin dès qu’un des compétiteurs atteint les 3 points. Si le lutteur parvient à faire toucher le sol à une partie du corps de l’adversaire, ou s’il le pousse hors de la surface de combat, il obtient 1 point. Et 2 points, s’il arrive à ce que le dos de son adversaire touche le sol.

La pratique attire de plus en plus, et notamment les jeunes. “On a une belle demande au niveau des enfants et des adolescents, un peu moins en adultes, mais en même temps c’est la première compétition de l’année, donc on est assez satisfaits quand même pour la journée”, confié David Proia, cadre technique de la Fédération polynésienne de lutte, de MMA, de jiu jitsu brésilien et disciplines associées (FPLMJDA).

“C’est ouvert à toutes les disciplines, on a pas mal de personnes issues du taekwondo, poursuit-il. Un nouveau club vient de s’affilier à la fédération, donc ça c’est de bon augure.”

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Ce club, c’est Nahiti Taekwondo, représenté par l’une de ses figures de proue : Raihiti Mairau. En troisième année de Staps, ce multi-champion de Polynésie de taekwondo a choisi de s’initier à la lutte et au rugby.

“Pour ma filière, on a besoin de se diversifier dans les pratiques et le rugby m’a plutôt plu et la lutte en première année de Staps, ça a accroché, du coup c’était dans la logique d’intégrer un club”, explique le jeune homme.

Un choix gagnant pour Raihiti. Il remporte la catégorie des seniors en moins de 87 kg.  

Pour ce qui est des îles, même si l’éloignement est souvent un frein, trois représentants de Huahine ont fait le déplacement. Au total, les combattants de cette île des Raromata’i ramènent 4 médailles dans leur escarcelle : 2 en or et 2 en argent.

Les clubs de Moorea, eux non plus, ne sont pas venus pour faire de la figuration. Avec 24 compétiteurs alignés, ils totalisent 10 médailles d’or.

Téléchargez ci-dessous les résultats complets de la journée :

REPORTAGEOriano Tefau

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X