lundi 14 juin 2021
A VOIR

|

La France bat l’Argentine 4 à 3

Publié le

Publié le 29/06/2018 à 4:09 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:53
Lecture 2 minutes

Pour ce huitième de finale, Deschamp a aligné son onze type. Dès l’entame du match, le ton est donné. Le moindre ballon négocié par la France est sifflé par un stade acquis aux Argentins.

Premiere alerte Griezmann sur coup-franc touche la barre à la 8eme minute. A la 11e minute Mbappé récupère un ballon dans le camp français et file vers le but argentin. Après une course de près de 60m, il est fauché dans la surface de réparation et obtient un penalty. Griezmann s’en charge et expédie la balle au fond.
Les bleus ménent 1 à 0.
L’Argentine n’arrive pas à imposer son jeu et trouver Messi sevré de ballon. Mbappe intenable sur un long ballon de Pogba, met la defense de l’albiceleste encore une fois dans le vent et est de nouveau fauché à l’entrée de la surface. Le coup-franc ne donnera rien.
La France maîtrise le match, mais à la 41 ème, sur un renvoi de la défense, Angel Di Maria, d’une splendide frappe lointaine remet les équipes à égalité. C’est le premier but encaissé dans sur une action de jeu par les Bleus au cours de ce mondial.
47 eme, sur une frappe anodine de Messi déviée par Mercado, Lloris s’incline. Coup dur pour la France qui est menée 2 buts à un. La fameuse chance que l’on accorde à Deschamp semble l’avoir quitté.
Les bleus font le pressing. A la 55eme après une mésentente entre le gardien argentin et un défenseur, Griezmann est à deux foigts d’égaliser.
57 eme benjamin Pavard d’une reprise de volée venue on ne sait d’où, remet les équipes à égalité. C’est son premier but en Bleu. Deux partout. L’esprit de Lilian Thuram plane sur le stade.
Le match s’emballe et les contacts sont virils. Mbappé profite d’un ballon mal renvoyé dans la surface pour marquer à la 63 ème.
Trois à deux.
La défense française se montre impériale, coupant les trajectoires des Argentins. Le bloc français reste compact.
Sur une passe lumineuse de Giroud, Mbappe plante une nouvelle banderille dans le dos du taureau argentin qui souffre.
Quatre à deux.
Les Argentins se découvrent, forcés à attaquer ce qui profitent aux flèches françaises aux contre attaques incisives. Matuidi écope d’un carton jaune et sera privé de quart de finale. Tolisso le remplace.
L’albiceleste tente de faire sauter le verrou de la défense française, mais celle-ci est impériale. Varanne, Umtiti, Pavard et Hernandez tiennent bon et étouffent toute velléité argentine.
82eme Griezman sort remplacé par Fékir. 88ème Thauvin remplace Mbappé auteur de trois buts dans ce mondial. Dans les arrêts de jeu, l’Argentine réduit le score et revient à 4 à 3. L’Argentine lance toutes ses forces dans la bataille mais rien n’y fait, les bleus résistent et se qualifient pour les quarts.
Les chefs étoilés argentins (deux étoiles au maillot sur le guide Fifa) n’ont pas su accommoder le coq gaulois, volatile réputé coriace, non sans raison.
 

P.Bastianaggi
 
 

infos coronavirus