A VOIR

|

La fédération tahitienne de kayak forme la relève du fenua

Publié le

La fédération polynésienne de kayak organise une semaine de stage dédiée aux 8-16 ans. Objectif : promouvoir la discipline auprès des jeunes, qui manquent dans la fédération, et profiter du potentiel des sportifs locaux.

Publié le 15/12/2022 à 9:41 - Mise à jour le 15/12/2022 à 9:44
Lecture 2 minutes

La fédération polynésienne de kayak organise une semaine de stage dédiée aux 8-16 ans. Objectif : promouvoir la discipline auprès des jeunes, qui manquent dans la fédération, et profiter du potentiel des sportifs locaux.

Ils sont 44 jeunes à avoir répondu présent à l’appel de la fédération tahitienne de kayak. Après un briefing et quelques échauffements, ils se jettent à l’eau. La quarantaine de jeunes inscrits au stage de kayakiste profitent d’un encadrement de professionnelles venues de métropole, notamment Iloha Eychenne, championne de va’a et de rame.

Le programme de la semaine est bien rempli, comme l’explique Claudine Le Roux, conseillère technique de la fédération française de canoë kayak.

Les deux premiers jours nous ont permis de voir les habiletés de chacun et de chacune, explique-t-elle. Ce n’est pas juste de les laisser dans la nature et leur dire de venir. On les a le matin et l’après-midi, on va faire des courses, des petits challenges, on fait des débriefings…On fait aussi de l’échauffement à terre. Claudine en est certaine : on leur amène pas mal de choses“.

Si la fédération polynésienne de kayak a axé cette formation sur la jeunesse, c’est pour des raisons bien particulières : “On est partis sur un constat simple : à chaque fois qu’on fait une course, il n’y a plus de jeunes, glisse Roland Barff, président de la fédération polynésienne de kayak. On existe depuis 1998, et on a changé de nom (ndlr : de la fédération tahitienne à polynésienne de kayak) parce qu’on veut fédérer le plus d’îles possible.

(Crédit Photo : TNTV)

Roland est convaincu du potentiel du fenua dans la discipline, et affirme que la fédération est en train de “booster le sport” en repérant les jeunes et en procédant à des sélections.

Le compte rebours est lancé. Il reste 5 ans pour dénicher et former les talents du Fenua qui participeront aux Jeux du Pacifique 2027. Des jeux qui se disputeront aussi ici, en Polynésie.